News Mardi 24 mai 2022 - 21:39

Auto-évaluation et certification en fabrication additive

Partagez cette news :

Auto-évaluation et certification impression 3D

Possédez-vous les compétences dans les domaines de la fabrication additive ? Le centre R&D iNumLab MICADO s’est posé la question d’une auto-évaluation de ses compétences en ingénierie numérique. Dans ce domaine, le projet Certif-Ingenum peut aider les industriels et entrepreneurs. Explication !

Les compétences dans des domaines en forte évolution comme ceux de l’ingénierie numérique sont difficiles à évaluer, et les métiers concernés sont souvent mal reconnus dans les entreprises. Le domaine de la fabrication additive fait appel à de nombreuses compétences : dans les procédés et les matériaux, dans les processus de mise en œuvre (fabrication, post-traitements, etc.), mais également en ingénierie numérique (CAO, préparation des fabrications, simulation des procédés, simulation de la qualité de la fabrication, etc.). Il n’est pas facile pour les industriels et entrepreneurs de posséder une vision de ses compétences. Dans le domaine de l’ingénierie, l’outil Certif-Ingenum© a pour objectif de développer un outil interactif permettant d’évaluer les compétences.

Projet Certif-Ingenum, l’auto-évaluation de ses compétences

Le projet Certif-Ingenum©, cofinancé par la Région SUD, a pour objectif de développer un outil interactif permettant d’évaluer les compétences dans différents domaines de l’ingénierie numérique. Il s’adresse notamment aux étudiants, aux écoles, aux ingénieurs en poste, aux ingénieurs en recherche d’emploi et aux ressources humaines de grandes entreprises et aux responsables de PME ou de Bureau d’études.

Les travaux sont menés au sein de MICADO et ont conduit à définir quatre niveaux généraux de compétences : opérateur, habilité, spécialiste et expert. Ces niveaux sont définis dans des fiches de compétences. Pour simplifier, un « opérateur » correspond à un niveau bac +2 ou bac +3, alors que « habilité » correspond à un niveau bac +5. Le logiciel s’adresse plus particulièrement aux trois premiers niveaux, bien que le dernier niveau (« expert »), puisse aussi y faire appel. Le domaine de la fabrication additive est tout particulièrement pris en compte dans ce projet, notamment aux niveaux « opérateur », « habilité » et « spécialiste ».

L’originalité de Certif-Ingénum© tient notamment à la mise en contexte des questions et à une forte interactivité. Son utilisation peut consister en une auto-évaluation, une vérification des compétences déclarées ou une certification.

Image
projet Certif-Ingenum mikado impression 3D

Le centre de R&D de MICADO est en charge du développement de l’outil (graphique interactif) et de la mise en œuvre des questions et des supports. Les deux tâches principales sont les suivantes.

  • La constitution des bases de données et de connaissances des questions. Ces bases contiennent, bien entendu, les contextes, les questions et les propositions de réponses, mais également d’autres informations permettant le suivi et la qualification des questions (origine, modifications, avis d’experts …). En effet, elle s’appuie sur une méthodologie éprouvée au sein du Technocentre iNumLab grâce aux nombreux projets menés en se basant sur des résultats d’études de recherche et de développement, une veille scientifique et technologique, des cas concrets, notamment en PME ... Un effort important est également mené pour le suivi de la base de connaissances (origine des questions, retours d’experts …).
  • Le développement de l’outil graphique interactif proprement dit. Celui-ci doit être suffisamment simple d’utilisation pour que l’impétrant puisse se concentrer sur la question sans avoir à apprendre l’utilisation du logiciel lui-même ou chercher dans une multitude de menus une action à mener. Le logiciel est donc multi-modèles et le dialogue homme-machine est adapté au couple contexte/question, de telle sorte que ne soient accessibles à un moment donné que les menus utiles.

Un certain nombre d’autres modules – non détaillé dans cet article – complète le logiciel : correction des questions, création automatique multicritères de sessions, simulations… Les caractéristiques de l’assistant, module original qui permet d’aider l’impétrant à progresser dans sa compréhension, voire répondre à une problématique en obtenant un certain nombre d’indices, ont été étudiées et seront implémentées dans la deuxième phase du projet.

Image
outil certain-ingenium impression 3D micado

Le logiciel est disponible sur Internet sans installation chez le « client ». Il s’agit donc d’une approche « client-serveur ». Le serveur se charge de répondre aux requêtes du client, de stocker les bases de données et de connaissances (contextes, questions, propositions de réponses). Il est également responsable des actions suivantes :

Préparation des sessions : il est possible d’orienter une session en fonction de plusieurs critères : niveau, durée, difficulté, niveaux d’importances de certaines caractéristiques … Un algorithme est chargé de définir une session par une recherche multi-critères.

Correction : à chaque question sont associées une ou plusieurs corrections. En effet, il est possible que plusieurs réponses soient possibles, leur qualité pouvant être pondérée.

Calculs sur les modèles : un certain nombre de calculs sont effectués sur le client (par exemple déroulement de Gcode, visualisation de strates…), mais dans le cas où le calcul fait appel à un algorithme ou un logiciel particulier, par exemple une simulation, il est possible de faire appel au serveur pour l’exécuter.

État d’avancement

Pour valider les questions, en définir, voire proposer de nouveaux domaines de compétences, MICADO s’appuie sur ses experts (techniques, scientifiques, utilisateurs …). Un atelier de travail « Formation-Certification » a donc été constitué. Ce mode de travail est habituel au sein de MICADO.

Malgré la crise sanitaire, le projet avance bien et le planning de développement n’a pas pris de retard. Une mise en ligne opérationnelle pourrait être effectuée, à un large public, au premier semestre 2022. Ces développements anticipés donnent une marge de manœuvre pour adapter le développement aux remarques des utilisateurs et pour répondre à d’éventuelles souhaits d’adaptation à des métiers ou des entreprises. Les personnes, organismes ou entreprises intéressés peuvent contacter MICADO à ce sujet, le domaine de la fabrication additive étant privilégié dans la prochaine mise en ligne de l’outil.

Image
micado inumlab projet logiciel
Contenu Encadré

Journée dédiée à l'outil Certf-Ingénum

En juin 2022, le centre R&D iNumLab proposera une journée de travail sur la formation / certification et présentation de l'outil Certf-Ingénum©. Cet événement se déroulera à Lyon.

Pour plus d’informations et y participer : communication@afmicado.com.

Contenu Encadré

Auteur

Yvon GARDAN, directeur de MICADO et professeur des Universités Honoraire.

MICADO-Académie : MICADO-Académie répond à la demande des étudiants, des demandeurs d’emploi, des centres de recherche, des PME et des industriels quant à l’auto-évaluation, la formation et la certification d’ingénieurs spécialisés, notamment en Fabrication Additive.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive