News Jeudi 14 juin 2018 - 10:12

Le CERN a choisi Simufact Additive pour son atelier fabrication additive

Partagez cette news :

Simufact_additive_CERN_A3DM

Le groupe mécanique et matériaux du CERN (organisation intergouvernementale européenne pour la recherche nucléaire) a choisi Simufact Additive pour simuler ses processus de fabrication additive de fusion sélective par laser (SLM). La solution de simulation permettra de prédire la déformation d’aimants supraconducteurs et de composants radiofréquence (RF) destinées à la physique des hautes énergies. 

« Il est essentiel de prédire les déformations pour obtenir du premier coup des composants précis, en particulier pour les pièces fabriquées avec des matériaux coûteux tels que le niobium développé pour les applications radiofréquence (RF) supraconductrices », explique Romain Gérard, ingénieur en fabrication additive au CERN.

Image
simulant_additive_simulation_A3DM
Contenu Encadré

La solution Simufact Additive

Simufact Additive propose des solutions de simulation de procédés de fabrication, permettant d'optimiser en quelques itérations les procédés de fusion laser de poudres métalliques. Le logiciel prend en charge la simulation de toutes les étapes importantes de la fabrication de la pièce au traitement de la porosité par compression isostatique à chaud (CIC/HIP), en passant par le traitement thermique de détente, la découpe du plateau et l'élimination des structures de support. La simulation des procédés d'impression 3D fournit des informations sur les distorsions et les contraintes résiduelles dans le composant. Les résultats permettent de respecter les tolérances de production, en prenant les contre-mesures appropriées avant l'impression de la pièce (compensation des distorsions).

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive