News Mardi 24 février 2015 - 16:33

Les formats de fichiers pour la fabrication additive

Partagez cette news :

Un format de fichier pour l’impression 3D décrit la géométrie de surface d’un objet tridimensionnel. Il existe, aujourd’hui, de nombreux formats de fichiers utilisés par les logiciels de modélisation 3D. Cette diversité est principalement due au fait que chaque logiciel possède ses propres formats avec ses propriétés. Cependant, quelques formats ont réussi à s’imposer et à devenir des références, pouvant ainsi être utilisés avec de nombreux logiciels d’imprimante 3D.

Parmi les formats les plus courants, nous retrouvons le fichier STL. Contraction de Standard Tessellation Language, ce dernier a été créé par la société 3D Systems comme extension de leur logiciel Stereolithography, utilisé pour la technique d’impression 3D du même nom. Les objets sur les sites de partage de fichiers CAO sont généralement en STL.

D’autres formats de fichiers sont couramment utilisés. Le format OBJ a été conçu par l’entreprise Wavefront Technologies pour des logiciels d’animation. La société Sony Computer Entertainement a aussi souhaité participer à ce mouvement. Elle a donc créé le format Collada. Enfin, le format PLY est souvent utilisé pour la numérisation d’objet scanné.

Quelques soient le format, les fichiers sont généralement à retravailler pour l’adapter à l’imprimante 3D.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive