News Mardi 3 juillet 2018 - 07:00

Le logiciel Amphyon pour la fabrication additive assistée par simulation

Partagez cette news :

EOS et la start-up allemande Additive Works viennent d'annoncer leur partenariat visant à améliorer les processus de fabrication additive (FA) à base de métaux. La coopération entre les deux entreprises est axée sur Amphyon, un logiciel de pré-traitement basé sur la simulation. Celui-ci permet d'augmenter la précision de la forme, la qualité de surface, ainsi que la productivité et la stabilité de fabrication. Les entreprises peuvent diminuer le temps et les coûts de développement de leurs composants en fabrication additive. « Avec Amphyon, la simulation devient une solution pour la fabrication additive, soulignant son utilisation accrue et l’évolution des exigences de l'impression 3D industrielle pour la production en série », a déclaré le Dr. Nils Keller, PDG d'Additive Works.

Tester la pièce virtuellement avant sa fabrication

Le logiciel Amphyon a pour objectif de prévoir les difficultés potentielles des process de fabrication et d’automatiser les étapes de pré-traitement. Avec cette aide technologique, les industriels pourront optimiser les pièces en amont et minimiser les risques de défauts. De plus, toutes les étapes sont basées sur le principe ASAP (Assessment – Simulation – Adaption – Process/ Évaluation – Simulation – Adaptation – Processus), un nouveau workflow de préparation des tâches pour le frittage laser direct de métal.

Au cours de la phase d'évaluation, un module examine la géométrie de la pièce et détermine toutes les possibilités d’orientations de fabrication. L'orientation idéale dépend toujours de l'application en termes de temps de fabrication, de volume de support, d'efforts de post-traitement et de déformation de la pièce. Amphyon a pour but d’identifier automatiquement la meilleure orientation de la pièce dans la chambre de fabrication du système d'impression 3D.

Simulation du processus mécanique 

Au cours de la phase de simulation, deux modules sont disponibles : le module « Support », qui est encore en phase bêta, et le module « MPS » (Mechanical Process Simulation/ Simulation du Processus Mécanique). Le module « Support » permet de produire automatiquement des structures de support optimisées. Ces structures servent de support à la pièce sur la plateforme de fabrication et définissent les résultats du processus. Les routines d'optimisation innovantes d'Amphyon adaptent la perforation du support, ainsi que les interfaces entre la pièce et le support, en fonction des charges de processus calculées. Le logiciel permet ainsi d'éliminer le temps et les coûts nécessaires à la génération manuelle du support, mais aussi d'économiser de la matière première et d'augmenter la stabilité du processus. Enfin, les capacités de simulation d'Amphyon permettent d'assurer la stabilité du processus et la précision de conception de la pièce fabriquée.

Pour faciliter et affiner la précision de la simulation, les principaux matériaux métalliques de la société EOS ont été intégrés au logiciel, et calibrés en fonction de leurs propriétés. L’objectif étant évidemment de calibrer et d'implémenter tous les matériaux métalliques d'EOS à l'avenir.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive