News Lundi 7 décembre 2020 - 20:05

Safran utilise MSC Software pour gérer ses simulations IAO

Partagez cette news :

Simmanager MSC Software

Safran a décidé d’utiliser le logiciel SaaS SimManager de MSC Software pour gérer les différentes étapes de ses projets, de leur création à leur mise en place. Ce logiciel permet de paramétrer et de tester à distance des simulations d’ingénierie assistée par ordinateur (IAO) depuis un simple navigateur Internet. SimManager résout les problèmes de processus de simulation rencontrés par l'ingénierie en simplifiant l'ingénierie assistée par ordinateur (IAO). Ce logiciel augmente le débit de simulation et son efficacité. « Safran Transmission Systems a lancé un appel d'offres pour équiper le département technique d'une plateforme de conception mécanique et de dimensionnement évolutive et durable pour les vingt prochaines années. Développer une gestion des processus et des données de simulation plus rigoureuse permet de mener à bien les activités de simulation, en obtenant un meilleur rendement de toutes les ressources. Donner accès à des données pertinentes en temps réel, en améliorant la traçabilité et en normalisant les outils et les processus, permettra à Safran Transmission Systems de réduire la durée du cycle de développement et d'accroître les performances des produits en introduisant massivement la simulation numérique dans le processus de développement », a déclaré Loïc Martin, ingénieur OMC chez Safran Transmissions System.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive