News Mercredi 29 avril 2020 - 10:45

Des ABS chargés de polycarbonate chez MakerBot

Partagez cette news :

materiau-filament-pc-abs-makerbot

MakerBot continue d’élargir son portefeuille de matériaux. Deux nouveaux matériaux, le PC-ABS et le PC-ABS FR, portent à 10 le nombre de matériaux disponibles pour la machine METHOD X. Le PC-ABS (polycarbonate-acrylonitrile-butadiène-styrène) possède une grande résistance à la chaleur et une grande résistance à la traction. Le PC-ABS FR est un matériau ignifuge qui répond à la norme UL-94 V0, une spécification importante en matière de sécurité incendie. Pour ces deux matériaux, l'ajout de polycarbonate (PC) à l'ABS permet d'obtenir une résistance aux chocs et à la chaleur supérieure à celle d’un ABS classique. 

« Avec ses excellentes propriétés thermiques et mécaniques, le PC-ABS est un matériau d'ingénierie largement utilisé pour les applications nécessitant une grande résistance aux chocs et à la chaleur », a expliqué Johan-Till Broer, vice-président du développement produit chez MakerBot. Les propriétés de ceux-ci ciblent des applications telles que les pièces automobiles et ferroviaires, les panneaux LCD, les appareils électroménagers, les boîtiers électroniques, les poignées, les blocs d'alimentation et les chargeurs, les appareils portatifs et les revêtements cosmétiques. 

Le PC-ABS et le PC-ABS FR devraient être disponibles à partir de mai 2020 en noir. Ils s’ajoutent à la gamme de matériaux pour la plate-forme METHOD, notamment l'ABS, le nylon ASA, le PETG, le Tough, le PLA, le SR-30, le PVA et divers matériaux tiers qualifiés provenant des principaux fournisseurs de filaments.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive