News Jeudi 21 novembre 2019 - 08:47

Arkema mise sur l’impression 3D de composites

Partagez cette news :

skateboard-impression-3d-arkema

Arkema poursuit son développement dans l’impression 3D et innove dans de nouvelles solutions de fabrication de pièces en composite à fibres continues. Ainsi, à l’occasion du salon Formnext 2019, le groupe français a annoncé ses nouveaux partenariats dans le but de développer de nouveaux matériaux plus performants. 

Nouveaux partenariats pour l’impression 3D

Sartomer, une Business Line d’Arkema, s’est rapprochée de Continuous Composites pour associer la technologie brevetée d’impression de fibres continues Continuous Fiber 3D (CF3D) à ses solutions de résines photoréticulables N3xtDimension. Arkema collabore également avec 9T Labs, une start-up basée à Zurich spécialisée dans l’impression 3D de composites thermoplastiques. Cette dernière a développé une technologie axée sur l’automatisation de la fabrication des composites à l’aide de la fabrication additive et d’algorithmes logiciels avancés. La start-up utilisera le matériau PEKK Kepstan d’Arkema pour la fabrication de pièces de haute performance. Arkema et 9T Labs développeront conjointement le marché, en se concentrant sur les applications de production en série à volume élevé et la certification des matériaux afin d'accélérer l'adoption à grande échelle de la technologie.

Collaboration française entre Arkema et ARMOR

Depuis 2018, le chimiste français collabore également avec ARMOR. Dans le cadre de ce partenariat, il développe ensemble un nouveau filament, le PEBA-S Kimya fabriqué à partir de l’élastomère PEBAX. « Ce modèle de co-industrialisation est clé pour ARMOR dans le cadre du développement de solutions adaptées aux applications industrielles », confirme Pierre-Antoine Pluvinage, Business Development Director chez Kimya – Additive Manufacturing by ARMOR.

De nouveaux matériaux 3D printing solutions by Arkema

Avec la plateforme 3D printing solutions by Arkema créée il y a un an, la société française poursuit son engagement sur le marché en croissance de l’impression 3D, et élargit sa gamme de matériaux en proposant trois nouveaux grades de résines liquides N3xtDimension : une résine résistante à haute température N3D T-1105 ; une résine à faible viscosité N3D C-1115 ; une résine de modification d'impact PRO22362. Elle complète également sa gamme de poudres polymères en développant la poudre PEBAX SLS, un élastomère thermoplastique partiellement biosourcé.

Un nouveau centre d’impression 3D en Normandie

Le chimiste a récemment inauguré, en Normandie, en France, un nouveau centre dédié à l’impression 3D. « Nous faisons ici de la fabrication additive à des fins de recherche. Si le client est satisfait des performances de la pièce, il fabriquera ensuite en série », explique Fabien Debaud. Ce laboratoire, financé à hauteur de 4 millions, dont un million par la région, servira également de centre de recherche pour les entreprises régionales.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive