News Lundi 8 juin 2020 - 10:55

HP élargit son portefeuille de matériaux avec un nouveau polypropylène

Partagez cette news :

hp_impression_3D

Le nouveau polypropylène de la société HP, nommé « 3D High Reusability Polypropylene », mis au point par le chimiste BASF est un matériau polyvalent, durable et résistant notamment aux produits chimiques, à la chaleur ou encore à l'humidité. Pour ces caractéristiques, il est commun dans les industries telles que l'automobile, les biens de consommation ou encore le médical. Jusqu'à maintenant, il était utilisé avec les méthodes de fabrication traditionnelles telles que le moulage par injection. Aujourd'hui, il est disponible pour l'impression 3D.

« La réponse à la crise du Covid-19 est un moment décisif pour l'industrie. HP et ses partenaires ont imprimé en 3D plus de 2,3 millions de pièces pour combler les lacunes des chaînes d'approvisionnement, permettre une production locale et aider les professionnels de la santé qui sont en première ligne. Nous continuons à mettre en place notre stratégie et à promouvoir de nouveaux matériaux, solutions et partenariats innovants en matière d'impression 3D. Nous aidons nos clients à relancer leur production et à innover », a expliqué Ramon Pastor, président intérim du 3D Printing and Digital Manufacturing, HP Inc.

HP a également annoncé une série de partenariats avec de nombreuses entreprises : la société Extol spécialisée dans l'ingénierie et l'innovation en plastique, GKN Powder Mettalurgy, fabricant de poudres métalliques destinées, le chimiste allemand Henkel, le plasturgiste Oechsler et Prototal, un spécialiste de l'impression 3D.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive