News Mardi 16 février 2021 - 17:58

Nouveau matériau fibre de carbone chez Stratasys

Partagez cette news :

Materiau fibre carbone impression 3d

Stratasys a présenté un nouveau matériau composite pour sa gamme d'imprimantes F123 Series, à base d’ABS chargé en fibre de carbone.

Les matériaux ABS sont devenus de plus en plus courant en impression 3D FDM (dépôt de matériau fondu), notamment pour la fabrication de gabarits, d'outillages ou de prototypes fonctionnels. Le filament FDM ABS-CF10 qui intègre le catalogue de matériaux de Stratasys est chargé à 10 % de fibres de carbone. Cet apport lui permet d'être 15 % plus résistant et 50 % plus rigide que l'ABS standard. Ils font de ce matériau une alternative plus légère et moins coûteuse à certaines applications métal.

D'après une étude en interne de Stratasys, le marché de la fabrication additive polymère devrait croître à un taux annuel de 14,2% entre 2019 et 2023, pour atteindre près de 600 millions de dollars. « Il y a une raison pour laquelle les fabricants se tournent de plus en plus vers les matériaux en fibre de carbone imprimés en 3D. Il s’agit d’un matériau incroyablement solide, polyvalent et léger. Nous voulons permettre à tous nos clients FDM de profiter de ces caractéristiques. L'introduction de l'ABS-CF10 de FDM est une étape importante dans la croissance de la présence de l'impression 3D dans l'industrie manufacturière mondiale », a déclaré Dick Anderson, vice-président senior de la fabrication chez Stratasys.

Le matériau FDM ABS-CF10 devrait être disponible en avril 2021.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive