News Vendredi 9 avril 2021 - 12:54

Le nouveau procédé pour le titane Ti6242

Partagez cette news :

Nouveau procédé Ti6242

Le prestataire italien Beamit a développé un nouveau procédé pour optimiser l'impression de l'alliage de titane Ti6242. Ce matériau solide et léger pourrait, selon leurs recherches, permettre d'imprimer en 3D des pièces plus performantes pour les secteurs de l'aéronautique et de l'automobile.

Le nouveau procédé de BEAMIT

Développé durant une thèse en collaboration avec l’Université polytechnique de Milan, ce nouveau processus d'impression pour le procédé DMLS (frittage laser direct de métal) s'appuie sur la gestion de la température du matériau durant la production pour optimiser ses performances, comme l’explique Alessandro Rizzi, responsable des matériaux et des procédés spéciaux de BEAMIT Group. « Le développement du processus Ti6242 a débuté en 2019 dans le cadre d'un projet de thèse en collaboration avec l’Université polytechnique de Milan. Le matériau s'est parfaitement adapté à la fusion laser sur lit de poudre, mais notre véritable attention s'est portée sur les traitements thermiques. Nous avons conçu différents cycles sous vide pour optimiser ses propriétés mécaniques à température ambiante et à haute température, et nous avons également développé le processus intégré de traitement thermique à haute pression. » En conclusion de ces recherches, le groupe italien a réussi à imprimer des pièces aux propriétés mécaniques supérieures à des pièces obtenues par forgeage traditionnel.

Image
Parc machines BEAMIT

Le parc machines de BEAMIT. (Source : BEAMIT)

Le titane Ti6242

Cet alliage de titane est utilisé depuis la Seconde Guerre mondiale dans la production de pièces aéronautiques. Le Ti6242 est un matériau aux capacités très intéressantes pour des applications aéronautiques et automobiles. Cet alliage résiste aux hautes températures, dispose d'une résistance à la traction allant jusqu'à 1000 mégapascals et une densité de 4,5 grammes par centimètre cube. Bien que ces caractéristiques techniques puissent être obtenues avec d'autres matériaux, ceux-ci seront plus lourds. « La recherche et le développement de nouveaux matériaux ont toujours revêtu une importance fondamentale pour le groupe BEAMIT et nous sommes très fiers d'être actuellement la seule entreprise capable d'offrir au marché des solutions technologiques de pointe, notamment dans des secteurs comme le sport automobile, l'automobile et l'aérospatiale. Le fait d'être les pionniers de cette innovation et d'utiliser nos matériaux dans les nouveaux projets de nos clients nous motive à poursuivre notre croissance et nous pousse à faire toujours mieux » conclut Giuseppe Pisciuneri, directeur commercial de BEAMIT.

Image
Ti6242

Vue microscopique du Ti6242. (Source : BEAMIT)

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive