News Jeudi 24 septembre 2020 - 16:52

Makerbot et Polymaker qualifient 3 nouveaux matériaux polycarbonate

Partagez cette news :

Depuis plusieurs mois déjà MakerBot teste son extrudeuse expérimentale MakerBot LABS qui transforme la machine METHOD X en une imprimante ouverte. Dans cette optique, la filiale de Stratasys pourrait proposer une gamme de matériaux beaucoup plus large. Elle travaille déjà dans ce sens et vient de qualifier avec Polymaker trois nouveaux polycarbonates. Ces matériaux ont été spécialement développés pour être utilisés sur l’extrudeuse expérimentale MakerBot LABS.

METHOD X prend une nouvelle dimension

Les trois nouveaux matériaux de Polymaker sont des polycarbonates qualifiés pour l’extrudeuse MakerBot LABS : le Polymaker™ PC-PBT, le PolyMax™ PC-FR et le PolyLite™ PC. Ils donnent une nouvelle dimension à l’imprimante 3D METHOD X en ciblant un public plus industriel. « Le polycarbonate constitue souvent l’option de prédilection pour des impressions destinées à des applications exigeantes. Ses propriétés mécaniques et ignifuges ainsi que sa résistance chimique permettent aux ingénieurs de repousser les limites de leurs pièces imprimées en 3D et d’expérimenter de nouvelles géométries », explique le docteur Xiaofan Luo, président de Polymaker. Utilisé dans une chambre chauffée à 110°C, comme celle de la machine MakerBot METHOD X,  et en contrôlant la température de refroidissement des pièces, le polycarbonate devrait être moins soumis au rétrécissement et à la déformation caractéristiques au matériau.

Caractéristiques des matériaux

  • Le Polymaker PC-PBT est un mélange de polymères combinant la résistance chimique du PBT (polybutylène téréphtalate) à la rigidité du polycarbonate. Il peut ainsi être utilisé pour des pièces nécessitant une certaine résistance aux fluides (essence, huile…). 
  • Le PolyMax PC-FR est un matériau en polycarbonate ignifugeant respectant la norme d’inflammabilité UL-94 V0.
  • Le PolyLite PC est un matériau transparent fabriqué à l’aide d’une résine de polycarbonate spécialement conçue pour l’impression 3D.

MakerBot s’ouvre ainsi à un public exigeant et espèrent s’imposer dans la production de pièces conçues par fabrication additive dans des secteurs comme l’automobile, l’aéronautique ou encore le spatial.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive