News Vendredi 20 décembre 2019 - 14:04

Comment Oakley utilise l’impression 3D ?

Partagez cette news :

oakley_lunette_impression_3D_HP

Basée en Californie, aux États-Unis, la marque de sport Oakley utilise l’impression 3D lors des phases de développement de ses futurs équipements sportifs. En collaboration avec HP, elle a récemment présenté un nouveau prototype de lunettes de soleil colorées au design futuriste.

L’impression 3D couleur grâce à la technologie HP Muti Jet Fusion (MJF)

Depuis 2018, Oakley utilise l’impression 3D pour créer ses prototypes lors de ses phases de conception de ses produits, que ce soient des lunettes de soleil, des casques ou des trophées. La marque de sport travaille sur une imprimante 3D HP Jet Fusion 580 – à la technologie Multi Jet Fusion (MJF) – avec un matériau polymère HP 3D High Reusability CB PA 12 qui lui permet d’imprimer en couleur, à un coût par pièce assez faible. « Grâce à la technologie d'impression 3D révolutionnaire de HP, non seulement nous accélérerons notre phase de développement produit, de la conception jusqu'à la production, mais nous repensons également notre manière de concevoir nos produits, repoussant les limites de la performance sportive vers de nouveaux sommets », explique Nicolas Garfias, responsable du design chez Oakley.

L’impression 3D pour le prototypage depuis 1992

La fabrication additive a influencé les styles et les silhouettes des lunettes de soleil Oakley au fil des ans. En 1992, Jim Jannard, fondateur d’Oakley, fut l'un des premiers à mise sur l'impression 3D pour concevoir des prototypes. Le design allait changer à jamais ! « Il ne voulait pas attendre que d'autres personnes produisent son prototype et attendre avant de faire des ajustements. Il a donc misé sur cette technologie qui lui permettait de concevoir les lunettes lui-même, de construire le prototype lui-même et de faire les ajustements. L'Eye Jacket a été la première parie de lunettes de soleil dessinée par conception assistée par ordinateur (CAO) puis testée grâce à une imprimante 3D », a expliqué Brian Takumi, directeur création de produits chez Oakley au magazine MEL.

En 2007, le géant des lunettes Luxottica rachetait Oakley, mais concervait l’esprit d'innovation et l’utilisation de l'impression 3D dans les phases de développement des produits.

Image
Oakley_HP_impression_3D_lunettes

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive