News Mercredi 17 novembre 2021 - 21:43

Toutes les nouveautés Stratasys annoncées au Formnext

Partagez cette news :

stratasys_formnext_2021_fabrication additive

À l’occasion du salon Formnext 2021, Stratasys a fait plusieurs annonces dont une nouvelle stratégie de fabrication avec des imprimantes 3D FDM ouvertes aux matériaux tiers, via une licence matériaux annuelle (Open Material License - OML).

Un écosystème de matériaux ouvert

La société, qui met déjà à disposition des matériaux ouverts sur les imprimantes 3D de stéréolithographie Neo, a récemment annoncé une telle disponibilité sur les imprimantes 3D Stratasys Origin One et Stratasys H350. En étendant cette approche écosystémique des matériaux à la technologie FDM, procédé d’impression 3D par dépôt de matière fondue, Stratasys permettra aux fabricants de répondre à de nouvelles applications ayant des exigences élevées tout en disposant de doubles sources de matériaux.

Cette année, Stratasys a rapidement étendu son écosystème de matériaux aux systèmes d'impression 3D P3, SAF et stéréolithographique, donnant ainsi aux clients une large gamme d'offres de matériaux.

L'écosystème de matériaux Stratasys est divisé. 

  • Stratasys Preferred comprend les matériaux sélectionnés par les clients visant des applications performantes. Il s’agit de matériaux développés par Stratasys ou par des partenaires de matériaux tiers. 
  • Stratasys Validated comprend les matériaux validés par Stratasys sur la base de tests de fiabilité simples en vue d'accélérer l’expansion des options de matériaux disponibles sur le marché. 
  • Open comprend les matériaux non validés, accessibles via une licence matériaux ouverte (OML), capables d'offrir des attributs uniques et d'être utilisés pour de nouvelles applications. Cependant, ils n'ont fait l'objet d’aucun test de validation ou d’optimisation en ce qui concerne leurs performances et leurs fonctionnalités sur une imprimante Stratasys.

Les matériaux validés par Stratasys devraient être disponibles pour les clients d'imprimantes 3D FDM au cours du second semestre 2022, à commencer par la Fortus 450mc. Tous les matériaux Stratasys Preferred et Stratasys Validated destinés aux systèmes Stratasys sont disponibles à l'achat via Stratasys et les canaux de partenaires revendeurs. 

Le logiciel d'impression GrabCAD pour l'imprimante 3D H350

Stratasys a également présenté GrabCAD Print, un logiciel d’impression pour l'imprimante 3D H350 à la technologie SAF. La version optimisée de GrabCAD Print permet « une connectivité bidirectionnelle entre les imprimantes 3D, les applications de fabrication additive et d'entreprises, et l'infrastructure plus large de l'industrie 4.0 », explique la société. Elle est conçue pour offrir aux fabricants une gestion de leurs opérations de fabrication additive à l'échelle de la production sur l'ensemble du flux numérique, de la conception à la production.

GrabCAD Print est actuellement disponible pour les utilisateurs de la version bêta de l'imprimante 3D H350. Une licence logicielle annuelle peut être achetée pour 7 999 dollars.« Alors que de plus en plus de clients font passer leurs opérations de fabrication additive à des niveaux de production, il nous revient de leur fournir une solution logicielle qui facilite cette transition », a déclaré Victor Gerdes, directeur de la stratégie produit chez Stratasys.

Réduire les coûts et les délais de fabrication des moules

Stratasys a profité du salon Formnext pour présenter l’utilisation de sa technologie par la société Ecco dans le but de calculer les coûts et les délais de fabrication des moules, tout en maintenant le haut niveau de qualité garanti par une fabrication traditionnelle.

ECCO est un fabricant de chaussures danois qui utilise la technologie d'impression 3D Origin One afin de développer plus rapidement ses produits. Pour ce faire, l’entreprise imprime à ses moules avec des matériaux à base de résine de Henkel Loctite. Respectant les exigences de qualité de leurs homologues en aluminium obtenus par CNC, la production de moules et de formes imprimés à partir d'un photopolymère est plus rapide et nettement moins coûteux que l'usinage.

Grâce à l’impression 3D, les concepteurs et les développeurs peuvent tester des chaussures fonctionnelles plus tôt dans le cycle de développement produit, ce qui permet aux équipes de confirmer l'adéquation et le degré de confort des nouveaux styles. En outre, les marques clientes peuvent plus facilement fournir à leurs clients potentiels des chaussures de production réelle, avec un plus grand nombre de variantes, pour obtenir leurs retours et augmenter les chances de prévente à un stade plus précoce du processus de fabrication des chaussures. Enfin, ECCO peut désormais produire rapidement des inserts de moule là où ils sont nécessaires, ce qui élimine le besoin d'expédier des moules en métal lourd, réduit les coûts et minimise le risque de retards d'expédition ou de droits de douane.

Image
stratasys_moule_chaussure_fabrication

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive