News Lundi 11 janvier 2016 - 18:14

TPU, le matériau d’impression 3D ultra-souple

Partagez cette news :

La société Sculpteo a présenté, au CES de Las Vegas, son plastique ultra-souple, un nouveau matériau développé exclusivement pour l’impression 3D par frittage laser. Cette souplesse, inédite pour le procédé, vient d’un plastique polyurethane (TPU) et permet de réaliser des objets fonctionnels avec un shore de 65A ainsi que des complexités mécaniques.

Les applications de ce nouveau matériau sont multiples. Sculpteo a présenté ses possibilités d’usage dans trois secteurs : la santé, les biens de consommation et le textile. « Avec ce nouveau type de matériau, l’impression 3D égale les moyens de production traditionnels en permettant, enfin, de réaliser des objets mous et souples, qui sont fonctionnels, et non plus seulement des prototypes. Nous sommes enthousiastes sur les premières applications imaginées par nos clients avec ce matériau inédit. Du médical au monde du textile, nous souhaitons accompagner les leaders d’aujourd’hui et demain », explique Clément Moreau, cofondateur de Sculpteo.

Des outils médicaux performants

Le matériau d’impression 3D TPU permet, grâce à sa souplesse et sa rigidité, de fabriquer des modèles. Par exemple, la société a produit des organes en plastique, afin de fournir aux chirurgiens des pièces pédagogiques d'entraînement avant leurs interventions. Elle a récemment conçu en 3D un cœur humain décrivant ses moindres propriétés mécaniques.

Image
Coeur-materiau-TPU-Sculpteo-fabrication-additive-A3DM-Magazine

Appuis techniques aux industries

Des chaussures aux pneumatiques des voitures, le nouveau matériau TPU offre la possibilité de recréer, en phase de développement, des propriétés clés de produits très techniques. Il permet également aux grandes entreprises d’envisager la production de pièces sur-mesure comme des semelles de chaussures ou des roues de petites dimensions.

Image
Roues-materiau-TPU-Sculpteo-fabrication-additive-A3DM-Magazine

Un design textile

En association avec la jeune designer Anastasia Ruiz, diplômée de l’ESMOD, Sculpteo a travaillé sur l’intégration de l’impression 3D dans la mode. Dans sa collection baptisée « Virus », Anastasia Ruiz a utilisé l'impression 3D comme un matériau complémentaire de ses créations. Une innovation totalement inédite créée grâce à l’utilisation du frittage laser.

Image
Anastasia Ruiz Virus Collection 3D Sculpteo a3dm magazine

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive