News Jeudi 26 février 2015 - 22:39

Fabrication additive des os, des articulations et de la peau, le Japon à la pointe

Partagez cette news :

En bioprinting, le Japon se place plutôt bien. Et cela parait plutôt logique lorsque l’on voit que le gouvernement japonais a annoncé un investissement de 21 millions de dollars pour l’impression d’organes. Grâce à cet argent, le Japon pourrait développer « une toute nouvelle génération d’imprimante bio 3D » affirme le professeur Tsuyoshi Takato, qui mène la recherche à l'Université de l'hôpital de Tokyo.

« La technique traditionnelle consiste à prélever du cartilage directement sur le patient lui-même pour ensuite l’implanter. Les nouveaux implants sur mesure bio-imprimés permettront de ne plus avoir à enlever le matériau source.  Il pourra même sauver des vies dans les cas tragiques d'enfants nés avec des problèmes osseux. »

Cependant, la chaleur créée par l’impression 3D endommage les tissus ou cellules. « Nous n’avons pas fini de travailler sur la façon d'éviter la dénaturation thermique mais nous approchons d’une solution suffisamment efficace. » A3DM Magazine ne doute pas de la réussite de ce projet dans les années à venir. Le corps aussi s’imprimera…

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive