News Mercredi 24 juin 2020 - 13:34

Des simulateurs de tests rhino-pharyngés imprimés en 3D

Partagez cette news :

Bone_3D_simulateurs_de_chirurgie

Le fabricant français de dispositifs médicaux Bone 3D, basé à Paris, a dévoilé un simulateur de prélèvement rhino-pharyngé imprimé en 3D afin de lutter contre le Covid-19.

Concevoir un simulateur de prélèvement rhino-pharyngé

La lutte contre le virus covid-19 a fait émerger des problématiques diverses dans le monde de la médecine. Une des premières est de tester et de segmenter la population française contaminée pour prendre les dispositions nécessaires à leur prise en charge. Dans ce but, le professeur Debry, chef du service d’ORL et de chirurgie cervico-faciale du CHU de Strasbourg, et la société Dianosic, experte des traitements des pathologies de la fosse nasale, soutenus financièrement par l’association Protège ton Soignant, ont contacté l'entreprise parisienne Bone 3D afin de concevoir des simulateurs de chirurgie.

Une version pour les imprimantes à dépôt de fil

La société Bone 3D possède une expérience dans la conception de simulateurs de chirurgie imprimés en 3D. Grâce à la technologie Polyjet, elle a pu fabriquer en une seule fois un simulateur multi-matière avec différentes couleurs et textures qui améliore le retour sensoriel. Celui-ci présente les composants suivants : les fosses nasale (y compris les cornets), le nasopharynx, le palais mou, la peau du visage, ainsi que les muqueuses.

Afin de démocratiser l’accès à ce simulateur, Bone 3D a également conçu une version pour les imprimantes à dépôt de fil, disponible en accès libre accès à l'adresse suivante : https://landing.bone3d.com/np-swab-simulator.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive