News Mercredi 18 mars 2020 - 17:08

SOS pour produire des masques et des ventilateurs par impression 3D

Partagez cette news :

urgent-sos-masque-resporatoire-fabrication-additive

Des masques et des ventilateurs pour les appareils respiratoires sont nécessaires de toute urgence pour lutter contre la crise du coronavirus Covid-19. La Commission européenne (plus précisément la DG Grow qui s'occupe des domaines du marché unique, de l’industrie, de l’entrepreneuriat et des petites entreprises) a lancé un SOS auprès de plusieurs acteurs européens dont l’Association française des pôles de compétitivité (AFPC) pour recenser les imprimeurs 3D en Europe, ayant des capacités/possibilités pour la production de masques et de ventilateurs. Clusters, fablabs ou tous autres acteurs peuvent être actifs pour travailler directement avec les hôpitaux.

Ce jeudi 19 mars à midi, le mapping est terminé. Le pôle Aerospace Valley a été en mesure d’aider à synthétiser les réponses pour répondre à l’AFPC (et à la Commission européenne). Merci à tous ceux qui ont proposé leur aide. Nous vous tiendrons au courant de la suite des opérations. 

Imprimer un masque respiratoire par impression 3D

Plusieurs acteurs de l’impression 3D ont mis en ligne des fichiers open source pour imprimer un masque de protection contre le Covid-19. Ainsi un modèle de masque simple en PLA est disponible sur le site Cluts3D et sur le site italien opensourcemask.com (photo d'ouverture).

La société Copper3D propose également un fichier STL pour l’impression du masque respiratoire NanoHack. Celui-ci a été conçu comme un produit qui est imprimé en 3D sur un plan puis assemblé par chaque utilisateur avec des éléments et des procédures très simples. Toutes les instructions et le fichier STL sont fournis sur le site du fabricant.

Image
masque-impression-3d-copper3d

En Allemagne, contactez Mobility Goes Additive

En Allemagne, la coordination est assurée par la VDI. Si besoin, vous pouvez contacter Mobility Goes Additive :  request@mobilitygoesadditive.com.

Ce jeudi 19 mars à midi, le mapping est terminé. Le pôle Aerospace Valley a été en mesure d’aider à synthétiser les réponses pour répondre à l’AFPC (et à la Commission européenne). Merci à tous ceux qui ont proposé leur aide. Nous vous tiendrons au courant de la suite des opérations.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive