News Mercredi 23 juin 2021 - 17:24

L'institut Jean Lamour invente un procédé direct d'impression 3D d'aimants

Partagez cette news :

Loin de n'être que des supports pour photos de famille sur le frigo, les aimants sont des composants essentiels dans de nombreux domaines industriels. Jusqu'alors impossibles à produire directement par fabrication additive, l'institut Jean Lamour, unité mixte de recherche du CNRS et de l'université de Lorraine, a développé le premier procédé d'impression 3D d'aimants qui ne nécessite pas de post-aimantion. 

Une première mondiale

Cette prouesse technologique a regroupé deux unités au sein de l'institut. l'équipe de recherche technologique matériaux et procédés additifs, dirigée par Samuel  Kenzari, ingénieur de recherches CNRS, et celles du centre de compétences magnétisme et cryogénie dirigé par Thomas Hauet, maître de conférences à l'université de Lorraine. Le procédé repose sur un matériau composite magnétique développé par les chercheurs, extrudé à l'aide d'une imprimante 3D utilisant le procédé FDM (dépôt de matériau fondu) grand public. Auparavant, seuls des filaments sensibles aux champs magnétiques avaient été conçus. Composé de matériaux ferromagnétiques, le filament développé par l'institut Jean Lamour possède « une ou plusieurs orientations magnétiques permanentes. »

Une machine « grand public » 

Pour extruder le matériau, il suffit d'une simple imprimante grand-public, dotée de quelques améliorations. Les équipes du laboratoire ont ajouté à la machine des composants pour la mise en forme de l'aimant pendant l'impression. La simplicité de l'imprimante et de l'utilisation du matériau est telle qu'une version « grand public » de la machine devrait être commercialisée d'ici l'automne 2021. Chacun pourra ainsi modéliser et imprimer ses propres aimants pour accrocher une photo sur le frigo. 

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive