News Vendredi 29 novembre 2019 - 13:38

AddiFab et Mitsubishi Chemical déploient la technologie Freeform Injection Molding (FIM)

Partagez cette news :

addifab-technologie-fim-impression-3d

La technologie Freeform Injection Molding (FIM), développé par l'entreprise AddiFab, combine les avantages de l’impression 3D et du moulage par injection. Très intéressée par ce procédé, Mitsubishi Chemical a récemment investi, au travers de branche capital-risque Diamond Edge Ventures (DEV), dans la société danoise. À l’occasion du salon Formnext, les deux industriels, qui partageaient leur stand, nous ont expliqué le choix de cette alliance et leurs ambitions futures. 

 

Exploiter la fabrication « validée » de moulage par injection 

Mitsubishi Chemical est un acteur historique dans le secteur des matériaux pour le moulage par injection. Le chimiste a récemment investi dans la société danoise AddiFab et ambitionne de mettre sur le marché de nouveaux matériaux, sous forme de granulés, pour la technologie FIM. Cette collaboration permettra à ses clients de tester l’impression 3D et d’évaluer les applications possibles ainsi que les bénéfices – délais de livraison réduits, baisse des coûts, liberté de conception –, sans changer les chaînes d’approvisionnement et les matériaux utilisés. 

Mitsubishi Chemical dispose également de plusieurs installations en fabrication de moulage par injection. Avec la technologie Freeform Injection Molding, le fabricant pourrait accélérer les projets de développement, améliorer la personnalisation des produits et fournir un nouveau service après-vente.

Enfin, grâce à la technologie FIM, Mitsubishi Chemical serait en mesure de proposer une gamme de matériaux haute performance plus large, en lançant des granulés pour la fabrication additive – dont des matériaux déjà disponibles sous d'autres formes. La matière DIAKON de sa filiale Lucite International, par exemple, a démontré une excellente compatibilité avec le procédé d’AddiFab. À l’occasion du salon Formnext, qui s’est déroulé au mois de novembre en Allemagne, le chimiste a également présenté d’autres matériaux hautes performances compatibles avec le procédé FIM tels que le KyronMAX, le TefaBloc ou encore le Trexprene.

Image
materiau-addifab-technologie-fim

Profiter de l’expertise et de la reconnaissance de Mitsubishi Chemical

AddiFab, de son côté, va profiter de l’expérience et de la reconnaissance du spécialiste des matériaux industriels pour développer sa technologie FIM et accélérer son déploiement à l’international. Récemment, elle a installé un système AddiFab AFU5 à l'institut Fraunhofer IKTS à Dresde, en Allemagne. Celui-ci devrait être utilisé pour des projets de recherche sur les matériaux céramiques. Mitsubishi Chemical pourrait accélérer ce type de partenariat pour la société danoise.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive