News Lundi 16 novembre 2015 - 08:53

Biocerawax : un procédé de fabrication additive pour biocéramique

Partagez cette news :

Jusqu’à aujourd’hui, les pièces en biocéramique étaient principalement produites avec des procédés de fabrication traditionnelle. Ces méthodes conventionnelles souffraient toutefois de limitations architecturales.

La société Multistation annonce le lancement dans quelques jours de Biocerawax®, un nouveau procédé de fabrication additive pour la biocéramique : l’alumine, la zircone, les phosphates de calcium (CAP), etc. Développée par l’École des Mines de Saint-Étienne, en France, (l’EMSE), cette technologie permet de produire des architectures complexes. Le docteur David Marchat de l’EMSE, dans un communiqué diffusé par l’entreprise Multistation, décrit les principaux avantages de ce processus.

- Préserver la phase biocompatibilité : ce procédé ne laisse aucun résidu toxique et ne provoque pas de modification de phase.

- Permettre une fabrication reproductible et précise d'un large panel de plans d’architecture.

- Des prix plus bas que ceux des technologies utilisant un faisceau laser ou un faisceau d'électrons comme source de puissance (tels que les procédés SLS et SLM).

Ce procédé de fabrication additive pour biocéramique sera présenté au salon FormNext à Francfort, Allemagne, sur le stand de Multistation (Hall 3-1 stand G89), du17 au 20 novembre à 2015.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive