News Lundi 5 mars 2018 - 17:37

Fabric8Labs et son procédé de fabrication additive métallique d’électrodéposition localisée

Partagez cette news :

Une startup californienne, Fabric8Labs, vient de mettre au point une technologie qui pourrait révolutionner la fabrication additive métallique. Les poudres, les lasers et autres sources de chaleur habituellement utilisées sont mis de côté, au profit d’un procédé appelé « électrodéposition localisée » (en anglais : la Stereo-Electrochemical Deposition - SED).

Une précision de niveau anatomique

Une multitude d’électrodes sont immergés dans une solution d’électroplastie et contrôlés de manière à déposer les quantités de matériaux nécessaires, couche après couche, au niveau anatomique (atome par atome). Contrairement aux processus de fabrication thermique, dont le principe est de fusionner la poudre avec un laser, les pièces ainsi formées ont une densité quasiment parfaite. Elles devraient donc posséder une meilleure qualité. L’absence de chaleur permet également d’imprimer du métal et du plastique simultanément, ce qui serait une première en fabrication additive. Enfin, les fondateurs se targuent d’avoir inventé le processus de fabrication additive métallique le plus économique au monde, tant par son coût que par sa consommation d’énergie.

Image
Fabric8Labs-procede-fabrication-additive-metallique-electrodeposition

Deux modèles d’imprimantes et plus de 14 matériaux compatibles

Fabric8Labs propose, actuellement, deux imprimantes : la Series 1000, d’une capacité de 3 081 cm3, offrant une résolution de 100 μm (Z) / 25 μm (X,Y) et la Series 2000, d’une capacité de 63 713 cm3 pour une résolution de  65 μm (Z) / 25 μm (X,Y). Ces deux imprimantes 3D devraient pouvoir traiter les métaux suivants : le fer, l’acier inoxydable, l’aluminium, l’étain, le zinc, le nickel, le cobalt, le cobalt-chrome, l’inconel, le titane, le cuivre, l’argent et l’or. Aujourd’hui, seuls des alliages de cuivre et de nickel sont disponibles.

Des applications possibles dans les secteurs les plus exigeants

Les fondateurs de Fabric8Labs comptent s’attaquer au secteur médical, aux industries aéronautiques et de communication, ainsi évidemment qu'au secteur de l’automobile.

http://fabric8labs.com

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive