News Vendredi 26 novembre 2021 - 11:00

Toute l’actualité d’AddUp présentée au Formnext

Partagez cette news :

addup_formnext_impression_3D

À l’occasion du salon international Formnext, l’équipe d’A3DM Magazine a pu rencontrer Frank Moreau. Le (récent) président-directeur général de la société AddUp nous a expliqué les différentes collaborations du fabricant français qui aideront à définir les contours de la fabrication additive métallique dans les années à venir. Explication !

AddUp et PostProcess Technologies s'associent pour la FAM

Début novembre 2021, le constructeur de machines AddUp a annoncé un accord de partenariat avec la société américaine PostProcess Technologies, spécialisée dans les solutions de post-traitement industriel des pièces imprimées en 3D. « PostProcess Technologies et AddUp partagent la vision selon laquelle la fabrication additive ne s’étendra pas de manière durable sans la numérisation et l’automatisation de l’ensemble du flux de production, de la conception à la production de pièces finies », explique Frank Moreau. Ainsi ce dernier souhaite unir toutes les parties prenantes dans le but de réaliser une collaboration industrielle entre tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement. « L’intégration numérique du post-traitement est le point que nous recherchions pour améliorer la chaîne de valeur. Et nous avons trouvé avec PostProcess la solution idéale pour un partenariat. La solution DECI DuoTM est vraiment intéressante pour réduire la rugosité de surface sur des pièces métalliques imprimées en 3D ». AddUp et PostProcess ambitionnent de réduire le coût des opérations de post-traitement et donc de l’utilisation de la fabrication additive, ainsi que d’améliorer la sécurité et la traçabilité des pièces produits.

Le travail commun entre les deux acteurs a déjà commencé. AddUp met en œuvre la solution DECI Duo dans deux de ses ateliers situés en France et aux États-Unis.

Première présentation publique de la FormUp 350 New Generation

En Allemagne, AddUp a également fait la première démonstration publique de la FormUp 350 New Generation, une solution de fabrication additive métallique utilisant la technologie de fusion laser sur lit de poudre (L-PBF). Cette machine modulaire offre, selon AddUp, « un haut niveau de productivité et permet la fabrication des pièces de haute qualité, tout en garantissant la sécurité des utilisateurs ». Jusqu’à quatre lasers peuvent couvrir le plateau de production de 350 x 350 mm. Des développements importants ont été réalisés pour réduire les pertes de temps entre deux jobs, tels qu'un cycle d'inertage plus rapide (moins de 15 minutes), un temps de refroidissement réduit (jusqu'à 75 % de réduction par rapport à la génération précédente), un cycle de référencement de plateforme rapide, un cycle d'épandage de poudre rapide et le nouveau module AZO, le module autonome de gestion des poudres métalliques, qui gère toutes les opérations liées à la poudre.

AddUp dévoile un gestionnaire de poudre en partenariat avec AZO

Depuis 2018, AddUp collabore avec la société allemande AZO sur un module de gestion de poudre entièrement automatisé. Ce partenariat s'est révélé être un succès puisque la société française a lancé, au début de l’année, le « module poudre autonome ». Celui-ci a pour objectif de simplifier les opérations de chargement en poudre des machines FormUp. Compatible avec tous types de poudres métalliques, qu'elles soient réactives, cohésives, de fine ou moyenne granulométrie, ce système permet un approvisionnement automatique de matériaux sans interrompre la production. La machine dispose également de fonctions de tamisage et de séchage en continu afin d'assurer une régularité optimale des propriétés de la poudre pendant la fabrication. Enfin, cette machine doit permettre d'assurer la protection de l’opérateur.

Image
addup azo systeme impression 3D

AddUp continue d'améliorer l'outil de production de Michelin

Depuis 2015, Michelin s’est associé à Fives pour fonder AddUp. Après plusieurs années de recherche et de développement, Michelin a annoncé qu’il souhaitait remplacer toutes ses machines existantes par de nouvelles machines FormUp. Sur la base d'une expérience de 6 mois avec la FormUp 350, Michelin a constaté une amélioration de 700 % en matière de productivité par rapport à son ancien équipement. La machine s'est avérée précise, reproductible, ergonomique, sûre et fiable... a expliqué l’industriel français.

AddUp s'associe au spécialiste allemand de la filtration Herding

AddUp s’est également associée à Herding pour accroître la sécurité et l’ergonomie de son système de fusion laser sur lit de poludre. La société française met l’accent sur une sécurité maximale dans la manipulation des matériaux hautement réactifs et sur la cohérence des opérations. Pour AddUp, la sécurité est l’un des sujets essentiels qui entourent les nombreuses problématiques portées par l’impression 3D métal.

En étroite collaboration avec AddUp, les ingénieurs de Herding ont développé un module parfaitement adapté à la machine FormUp nouvelle génération. Le module de fluide Herding capte les particules de fumée de la machine FormUp 350 et y réinjecte du gaz propre, dans un fonctionnement en boucle fermée

Une imprimante métal dans l’espace ?

Le groupe AddUp fait partie de l'ambitieux projet « Metal3D » dont le but est de créer la première imprimante 3D capable de produire des pièces métalliques dans l’espace. Ce projet est mené par l'Agence spatiale européenne (ESA), Airbus Defence and Space ainsi que d’autres partenaires industriels et académiques tels que Highftech Engineering et l'Université de Cranfield.

Ce projet prévoit notamment de développer un système de fabrication additive métal très spéciale, qui sera installé à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Cette machine devra être capable d’imprimer en microgravité. Ce projet est surement l’un des plus passionnants de l'industrie spatiale.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive