News Lundi 29 avril 2019 - 10:59

Adidas dévoile ses chaussures Y-3 RUNNER 4D II avec une semelle imprimée en 3D

Partagez cette news :

L’équipementier allemand Adidas continue d’agrandir sa gamme de chaussures Futurecraft 4D en exploitant la technologie d’impression 3D. Pour imprimer la semelle intermédiaire de son nouveau modèle, la Y-3 RUNNER 4D II, la marque aux trois bandes a fait appel à la société Carbon, fondateur de la technologie de fabrication additive DLS (Digital Light Synthesis).

Adidas continue sa course dans le secteur de l’impression 3D

La nouvelle paire de chaussures Y-3 RUNNER 4D II a été imaginée et dessinée par le créateur de mode japonais Yohji Yamamoto, sous leur marque Y-3, une marque de sportswear conjuguant style fonctionnel et haute couture. Cette dernière collabore avec Adidas depuis 2003. S’inspirant du modèle ALPHAEDGE 4D, le designer a transformé la semelle intermédiaire pour la rendre plus épaisse et plus haute offrant ainsi une meilleure stabilité multidirectionnelle. Celle-ci permet également un meilleur retour d’énergie, indispensable aux coureurs. Mais rien de cela n’aurait été possible sans l’impression 3D !

Image

Comme dans les versions précédentes de la collection Futurcraft, ce nouveau modèle tire profit de la technologie de fabrication additive DLS de Carbon, basée sur la photopolymérisation. Ce procédé permet de fabriquer des pièces en haute résolution avec une précision comparable à des pièces produites en injection plastique. Le procédé utilise une résine liquide durable et flexible qui est une combinaison de polyuréthane thermodurcissable et d'un agent de photopolymérisation.

Image

Depuis 2015, la marque aux trois bandes utilise l’impression 3D pour concevoir des semelles de chaussures en édition limitée. Nous vous présentions, à l’époque, la collection Futurcraft 3D. Plus récemment, l’équipementier a conçu avec la styliste anglaise Stella McCartney le modèle ALPHAEDGE 4D de la collection Adidas by Stella McCartney.

Le succès de la fabrication additive dans le secteur de la chaussure

De plus en plus d’équipementiers sportifs, et notamment les fabricants de chaussures, utilisent la fabrication additive pour concevoir des modèles design et confortable, que ce soit Nike avec ses chaussures de sport Flyprint, New Balance avec son modèle de course Zante Generate ou encore Under Armour avec ses Architect. Le succès de la fabrication additive dans le marché des chaussures laisse présager de belles perspectives, même si la technologie est, encore, utilisée pour des éditions limitées et non de la grande série. Selon les dernières informations publiées par SmarTech Publishing, le marché de l'impression 3D de chaussures devrait générer 6,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires global au cours des 10 prochaines années.

Image

Chaussures de sport Flyprint de Nike

Image

Le modèle Architect de Under Armour

Image

Chaussures de course Zante Generate de New Balance

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive