News Mercredi 24 avril 2019 - 17:38

L’entreprise AFU investit dans une seconde imprimante 3D métal

Partagez cette news :

Philippe et Sylvaine Blancard : crédit photo Bretagne-Economique ©. Ils sont frère et soeur et ils dirigent ensemble le groupe.

Philippe et Sylvaine Blancard : crédit photo Bretagne-Economique ©.
Ils sont frère et soeur et ils dirigent ensemble le groupe.

Le 18 avril 2019, l’entreprise Atelier Fabrication Usinage (AFU) annonçait l’acquisition d’une seconde imprimante 3D métal EOS M 280, pour un montant de 500 000 €. En agrandissant son parc machines, la société répond à la demande croissante des industriels envers la fabrication additive.

AFU, un expert reconnu en matière de fabrication additive métal

Dirigée par Sylvaine Blancard et son frère Philippe depuis 2007, la société familiale a pour objectif stratégique de consolider sa position sur le territoire français et de gagner en qualité et en compétitivité dans la conception de pièces par fabrication additive métal. Composée d’une équipe de 24 personnes, AFU a réalisé, en 2018, un chiffre d’affaires de 2,6 millions d’euros dont 5 % à l’export. La société conçoit des pièces prototypes et des produits finis pour différents secteurs comme l’aéronautique, le militaire, le médical, l’agroalimentaire ou encore le luxe. Grâce à cette nouvelle machine de frittage laser sur lit de poudre, elle peut proposer à ses clients un plus large choix de métaux : titane, aluminium, inox ou encore acier. 

AFU utilise la technologie de frittage laser direct de métal

La technologie de frittage laser désigne les techniques dans lesquelles une énergie thermique (laser ou faisceau d'électrons) est utilisée pour fritter ou fusionner, couche par couche, des particules bien déterminées d'un lit de poudre. Déposé par la société EOS (le procédé de fabrication additive DMLS est similaire au procédé LBM (Laser Beam Melting) ou SLM (Selective Laser Melting) qui utilise un laser pour fusionner de la poudre métallique.

Découvrez le procédé de fabrication additive DMLS

Image
Imprimante EOSINT M 280 EOS

Conçue par le fabricant Allemand EOS, l’imprimante 3D industrielle EOS M 280 est équipée d’un laser de 200 ou 400 watts qui permet au système de traiter une large gamme de matériaux : des métaux légers aux aciers inoxydables, en passant par des aciers d'outillage et des superalliages.

Image
Pièce réalisée par AFU en fabrication additive métal : crédit photo AFU ©.

Tête d'allumeur de voiture réalisée par AFU en fabrication additive métal : crédit photo AFU ©.

Contenu Encadré

AFU en quelques chiffres :

  • Plus de 70 ans d’expérience.
  • Création de l’entreprise en 1948
  • Rachat d’AFU par Sylvaine et Philippe Blancard en 2007
  • 2008 : certification ISO 9001/2008.
  • 2014 : AFU se lance dans la fabrication additive métal grâce à l’achat d’une première machine 3D métal (machine + équipement de finition + aménagement)
  • 2019 : AFU achète une 2ème machine 3D métal.

L’entreprise sera présente à la 53e édition du Salon du Bourget qui aura lieu au Parc des Expositions à Paris du 17 au 23 juin 2019. Ce salon réunit l’ensemble des acteurs de l’industrie mondiale autour des dernières innovations technologiques. L’équipe A3DM magazine sera également présente !

VIDEO : En savoir plus le procédé de fabrication additive DMLS (frittage laser direct de métal) :

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive