News Lundi 14 janvier 2019 - 08:06

Askja Audio imprime en 3D son prestigieux système acoustique

Partagez cette news :

fabrication-additive-systeme-askja-audio

« La fabrication additive nous permet de vaincre les limites de l'outillage et de la fabrication traditionnelle pour produire, rentablement, des pièces complexes à la demande. Nous tenions les pièces entre nos mains en seulement quelques jours, ce qui aurait été matériellement impossible sans les imprimantes 3D de Stratasys ». Cette phrase est celle Didier Kwak, fondateur et président d’Askja Audio. Ce dernier est un entrepreneur exigeant. Après une expérience dans le cinéma, il décida de s’embarquer dans la conception et la création d’un système audio unique. La fabrication additive deviendra la clé de voûte de son système acoustique « Origin ».

Le son du changement

En 2009, Didier Kwak crée son premier prototype de son système acoustique comprenant des composants électroniques de très haute qualité : des électroniques de lecture-amplification et des enceintes acoustiques haut-rendement. Malgré cela, l’entrepreneur n’est pas entièrement satisfait. Le système est encore enfermé dans des boitiers cubiques utilisant du bois et de l’aluminium. En 2014, pour aller au bout de son projet, il crée sa société Askja SAS. L’objectif est de concevoir des boitiers innovants répondant aux besoins des ondes sonores. Pour Didier Kwak, « les ondes sonores se satisfont peu de guides et de surfaces cubiques. Pourtant la plus grande majorité des enceintes acoustiques sont cubiques ». Il souhaite donc concevoir des guides et des surfaces spécialement conçus en intégrant de la mécanique des fluides. 

L’impression d’un chef-d’œuvre acoustique

La difficulté dans la fabrication de ces boitiers réside tant dans l'apparence que sur la continuité vibratoire, « qu’il est essentiel de maîtriser pertinemment pour produire un son parfait », explique le concepteur. Pour relever un tel défi, il mise sur l’utilisation de la fabrication additive, après avoir découvert qu’elle permet de concevoir des formes libres, de produire toutes les formes dont il a besoin, sans aucune limitation géométrique. « Cette possibilité fut la pierre angulaire de l’engineering, de la conception et de la production de notre amplificateur hybride, des filtres et de l'unité d'alimentation », déclare Didier Kwak. La société Askja Audio imprime alors son boitier sur une machine 3D Fortus 900MC™ de Stratasys, dans des matériaux ASA et une résine ULTEM™ 9085. 

Image
impression-3d-boitier-systeme-acoustique-askja-audio
Image
boitier-systeme-acoustique-askja-audio

Une multitude de finitions

La fabrication additive a également permis à Askja Audio de proposer à leur clients une personnalisation des boitiers. Par exemple, pour ajouter un cuir en finition de surface, le boitier doit être modifié pour posséder des rebords d’arrêt du cuir. La technologie additive permet d’accéder facilement à cette pluralité de déclinaisons d’une même pièce. « L'emploi de l'impression 3D avec la technologie FDM de Stratasys nous permet de transformer nos aspirations de conception créative en réalité, et constitue également une part très importante de l'originalité des produits Askja, dans la mesure où aucune autre compagnie de système audio n'a jamais conçu ses produits finaux par fabrication additive. »

Image
impression-3d-finition-boitier-askja-audio

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive