News Mardi 29 juin 2021 - 11:06

Camello, la fabrication additive qui livre les courses

Partagez cette news :

À Singapour, il est désormais possible de se faire livrer ses courses par un robot, conçu grâce à la fabrication additive. Développé par la société OTSAW, en collaboration avec Final Aim, Camello livre colis et courses aux habitants de la cité-État. Durant son développement, l'impression 3D a permis de mettre au point un design optimisé pour la topographie urbaine du terrain.

Singapour, livraisons défectueuses

À Singapour, les systèmes de livraisons sont peu efficaces. D'après l'étude Tendances et défis du commerce électronique : une perspective de la logistique et de la chaîne d'approvisionnement, le taux d'erreur de livraison à Singapour est de 15 %, en raison d'une mauvaise organisation et de la longue durée d'attente dans les infrastructures. Les livraisons « de fin de parcours » sont inefficaces, car mal organisées et trop peu coordonnées. Pour répondre à ce problème, la start-up singapourienne OTSAW Digital, en collaboration avec Final Aim, a souhaité créer un robot autonome pour des livraisons plus rapides, et gagner du temps humain pour des tâches à plus forte valeur ajoutée.

« Ajouter de la valeur au processus de fabrication »

Pour concevoir et production un tel dispositif, les fabricants ont utilisé le procédé de fabrication additive FDM (dépôt de matériau fondu) d'Ultimaker. « L'impression 3D nous a permis de donner vie à nos nombreuses idées. L'Ultimaker S3 est très facile à manipuler, ce qui m'a donné du temps supplémentaire pour travailler sur de nouvelles conceptions tout en imprimant. Par rapport aux autres méthodes de prototypage courantes, nous avons trouvé que l'impression 3D était beaucoup plus efficace », a expliqué Yasuhide « Yasu » Yokoi, cofondateur et directeur technique de Final Aim. Pour trouver la forme idéale pour leur robot, les équipes de développement ont réalisé de nombreuses itérations (voir la photo ci-dessous). Pour réaliser les livraisons seul, Camello devait être ergonomique, compréhensible et intuitif. L'impression 3D a permis aux fabricants d'avoir un objet physique, manipulable, pour s'assurer qu'il disposait de toutes ses qualités. « Plus qu'une simple réduction des coûts, l'impression 3D a ajouté de la valeur à mon processus de fabrication », a déclaré Yasu.

Officialisé en février 2021, le robot Camello est en phase de test dans les rues de Singapour, effectuant des livraisons pour NTUC FairPrice, IMDA, CM Logistics, HDB, URA, LTA ou encore DHL.

Image

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive