News Lundi 4 février 2019 - 10:43

Une nouvelle génération de casques conçus par fabrication additive

Partagez cette news :

machine-carbon-l1-casque-fabrication-additive

À l’occasion de la final de Super Bowl NFL, les sociétés Carbon et Riddell, fabricant d’équipements de sport dont des casques de football américain, ont présenté leur nouvelle protection SpeedFlex Precision Diamond Helmet. Une nouvelle génération de casques possédant un revêtement unique conçu par fabrication additive ! Une innovation créée grâce à la technologie de Carbon et sa nouvelle machine L1.

Un casque personnalisé imprimé en 3D

Le casque de football américain SpeedFlex Precision Diamond est équipé d’une doublure en treillis, imprimée en 3D à l'aide de la technologie exclusive Digital Light Synthesis™ de Carbon (DLS™). Ce revêtement est fabriqué sur mesure à partir d’un élastomère Carbon souple. La conception du casque a été optimisée pour gérer au mieux les forces des impacts. Chaque casque est donc composé de plus de 140 000 entretoises individuelles, soigneusement orchestrées, pour atténuer les chocs tout en offrant un parfait confort et un excellent ajustement à la tête de l’athlète. 

Les casques Riddell SpeedFlex Precision Diamond ont été utilisés par certains joueurs de NFL au cours de la saison 2018. Ils sont actuellement disponibles en quantité limitée. Ils devraient également recevoir, dans l’avenir, de nouvelles améliorations grâce aux données capturés par la technologie des casques intelligents de la société. Celles-ci permettront un réglage personnalisé et individualisé des structures en treillis.

Image
casque-ridell-carbon-football-americain
Image
Casque-Ridell-carbon-fabrication-additive
Image
casque-riddell-speedflex-precision-diamond

La nouvelle imprimante L1

Ces doublures de casques de football américain sont actuellement fabriquées sur la nouvelle imprimante Carbon L1, à l’aide de la technologie Digital Light Synthesis™. Cette machine a été développée pour la fabrication de pièces plus grande, son plateau d’impression étant 10 fois plus grand que celui du modèle M1. (La taille exacte n’a pas été dévoilée.) Elle est également idéale pour imprimer plusieurs pièces simultanément. 

Peu de sociétés ont pour le moment accès à la technologie L1 de Carbon. « Les entreprises intéressées par la L1 doivent s'adresser à notre équipe commerciale pour obtenir plus d'informations sur notre processus de validation. Si un client répond à nos exigences, il pourra alors acheter un abonnement L1 », a expliqué Joe DeSimone, cofondateur et PDG de Carbon, à 3D Printing Industry. « Pour l'instant, la L1 est disponible pour les clients sur une base limitée. Nous ne partageons pas de détails spécifiques sur les prix en ce moment. » En plus de Riddell, Adidas utilise également cette technologie. 

Image
systeme-fabrication-additive-carbon-l1
Contenu Encadré

Conception du casque SpeedFlex Precision Diamond

Étape 1 : Numérisation

La tête de l’athlète est numérisée à l’aide de la technologie Precision-Fit de Riddell.

Étape 2 : Conception 

Combinant le modèle numérique avec les données sur les impacts, la plate-forme Carbon Lattice Engine simule automatiquement plus de 1 000 options et sélectionne le revêtement de treillis optimal pour l’athlète.

Étape 3 : Impression

Utilisant la technologie Digital Light Synthesis™, les imprimantes Carbone produisent les pièces de doublure en treillis en utilisant un élastomère souple conçu spécialement pour répondre aux exigences de performance de Riddell.

Image
treillis-casque-riddell-carbon-fabrication-additive

Étape 4 : Assemblage

La doublure de casque en treillis imprimée est utilisée pour créer le casque SpeedFlex Precision Diamond.

Étape 5 : Jouer

Finalement,  c’est à l’athlète de jouer !

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive