News Jeudi 15 juin 2017 - 13:47

Le Cetim s’équipe d’une imprimante 3D métal

Partagez cette news :

Le Cetim, institut technologique de mécanique labellisé Carnot, vient d’acquérir l’imprimante 3D métal de Digital Metal, le seul exemplaire en France jusqu’à l’été 2018. Il propose maintenant aux entreprises une nouvelle opportunité de découvrir la fabrication additive métallique : pas de support, état de surface et finesse améliorés, coût de fabrication en baisse… avec en tête, l’objectif d’emmener la fabrication additive métallique vers une production en série.

Image
CETIM-achat-machine-Digital-Metal-a3dm-magazine

Le Cetim propose la mutualisation des moyens grâce à des plateformes situées à Bourges, pour l’aéronautique, et à Saint-Étienne, pour le médical. Cette « incubation » permet à chaque société d’explorer la typologie des pièces réalisables, les marchés envisageables et de s’approprier réellement la technologie. Le Cetim accompagne les PME sur toute la chaîne de valeur. « Une expérience qui a permis pour certains fabricants d’implants de démarrer leur activité en intégrant la fabrication additive avec un regain de connaissances et d’expériences. Au-delà des technologies existantes de fabrication additive, nous continuons, par ailleurs, à explorer de nouvelles voix. À ce titre, nous sommes équipés de la première machine à impression 3D métal [de Digital Metal] en France. Cette nouvelle technologie doit, à terme, permettre d’emmener la fabrication additive métallique vers une production en série », a expliqué Benoît Verquin, expert référent en fabrication additive au Cetim, à l’Usine Nouvelle.

Image
piece-Cetim-pignon-fabrication-additive

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive