News Dimanche 26 janvier 2020 - 20:50

Nouvelle activité de fabrication additive chez Massey Ferguson

Partagez cette news :

fabrication-additive-massey-ferguson-beauvais

À l’occasion du Sommet Choose France, Martin Richenhagen, président et directeur général du groupe AGCO, fabricant et distributeur de machines et de solutions pour l’agriculture, a confirmé l’agrandissement de son site de Beauvais. Cette expansion s’accompagnera de l’intégration de nouvelles activités dont la fabrication additive.

Un investissement pour l’usine du futur

Selon le Chairman d’AGCO Corporation, le groupe a fait l’acquisition de 15,7 ha voisins de l’ex Site Froneri. Il devrait y investir 40 millions d’euros supplémentaires afin de développer un site à la pointe de l’Industrie 4.0. « Ce projet s’accompagnera de la création de 200 nouveaux emplois durables, s’ajoutant à la centaine déjà créée avec l’ouverture de Beauvais 3 en septembre 2018. À la fin de ce nouveau programme d’investissement, AGCO aura créé 300 nouveaux emplois pour l’économie locale, faisant ainsi de Beauvais la Maison Mondiale de la marque Massey Ferguson », a-t-il expliqué. 

L'industrie 4.0 chez Massey Ferguson

Massey Ferguson est une marque mondiale d’AGCO. Avec dix-huit nouvelles gammes de tracteurs lancées depuis 2015, et dix supplémentaires à venir d’ici à 2023, l’entreprise apportent des solutions aux différents besoins des agriculteurs à la recherche de leur nouvel investissement en matériel. L’arrivée d’un projet comprenant un volet industrie 4.0 est intéressante pour l’entreprise de Beauvais et la région Hauts-de-France.

Nouvelle activité de fabrication additive

L’important investissement réalisé par le groupe AGCO a pour objectif de transformer l’usine de Beauvais en un centre d’excellence afin de répondre au mieux à la demande croissante pour ses machines simples et fiables en intégrant donc de nouvelles activités telles qu’un atelier de personnalisation de tracteurs, la production en interne de tubes hydrauliques, le reconditionnement de boites de vitesses et la fabrication additive. AGCO connaît déjà bien l'impression 3D puisqu'elle utilisait la technologie FDM (notamment de Stratasys) pour la production de prototypes des tracteurs. 

Image
impression-3d-massey-ferguson-beauvais

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive