News Mardi 26 mai 2020 - 11:16

La fabrication additive imprimera sa marque sur l’économie mondiale

Partagez cette news :

impression_3D_relocalisation_pluvinage_armor

Il existe plusieurs types d’innovation. Certaines sont incrémentales et améliorent des produits ou des procédés existants. D’autres créent de véritables ruptures introduisant de nouveaux produits, de nouvelles organisations du travail ou des procédés de production jusque-là hors de portée. Les innovations majeures, celles qui alimentent de nouveaux cycles de croissance pendant plusieurs décennies, cumulent tous ces effets, se diffusant graduellement dans toute la société. Elles apportent une fracture dans les processus de production induisant des transformations de l’organisation du travail, elles rebattent les cartes de la consommation et bousculent les habitudes des politiques publiques en faveur d’un nouveau paradigme économique. La fabrication additive appartient sans conteste à cette dernière catégorie. 

La fabrication additive est une innovation majeure !

L’impact de l’impression 3D pourrait se révéler radical à plusieurs niveaux. Son développement contribuerait à répondre à la dépendance internationale et géopolitique de l’économie française vis-à-vis de ressources rares concentrées à l’extérieur de ses frontières, en relocalisant la production. Elle dessine également des possibilités intéressantes du point de vue de la revalorisation des déchets issus de la consommation et des processus de production actuels, transmutés en matériaux recyclés et recyclables. Procédé à forte valeur ajoutée résonnant avec la stratégie de Lisbonne et la stratégie Europe 2020, elle en enrichit l’ambition en alliant l’expérience à la connaissance, pour former les deux piliers de l’économie européenne de demain, collaborative et indépendante. La fabrication additive permet donc d’envisager à moyen terme une relocalisation de la production industrielle dans les pays occidentaux. Les bénéfices seraient nombreux : produire localement induit une réduction de l’impact environnemental, génère des emplois, redynamise les territoires et permet une réactivité et une agilité essentielle pour l’industrie 4.0.

Cette logique de responsabilité se trouve au cœur de la réflexion que nous engageons chez ARMOR avec l’initiative Changemaker Relocaliser par l'impression 3D. Rappelons que le système économique actuel est fondé sur l’atomisation des chaînes de valeurs et la croissance exponentielle des échanges internationaux : or nous observons aujourd’hui une opposition de plus en plus nette contre ce système, opposition qui s’enracine dans la conviction des populations que le modèle actuel est la cause de la pollution et du changement climatique. De leur côté les États prennent conscience de leurs dépendances vis-à-vis du commerce mondial. Pour autant militer pour un retour au protectionnisme et à la fermeture des frontières serait occulter toutes les avancées sociales et politiques portées par la mondialisation. Ce serait également oublier que les infrastructures industrielles se font de plus en plus rares, que la main-d’œuvre n’est plus formée, que la flambée des prix pourrait se heurter au refus des consommateurs. 

La fabrication additive ouvre la perspective d’une troisième voie médiane : celle d’une nouvelle industrialisation ancrée autour d’une technologie à forte valeur ajoutée, plus écoresponsable, offrant la possibilité d’une réelle politique industrielle nationale ou européenne. Persévérer dans une direction ultra-mondialisée dont les récents événements nous montrent qu’elle est porteuse de risques importants ou pousser pour un « retour en arrière », ne sont pas des perspectives séduisantes. Voici l’alternative : investir et imaginer l’organisation économique de demain, celle de l’innovation responsable et créatrice de valeur. Une économie qui comble le fossé entre consommateurs et citoyens, une économie du consom’acteur qui réponde aux besoins matériels comme aux élans politiques, une économie plus locale aux chaînes de valeur moins distendues. La fabrication additive en est un levier essentiel.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive