News Lundi 26 novembre 2018 - 10:29

Formnext Start-up Challenge 2018

Partagez cette news :

formnext-start-up-challenge-trophee-laureats-a3dm

Les cinq lauréats du concours Formnext Start-up Challenge 2018 ont impressionné le jury avec des innovations révolutionnaires pour le secteur de la fabrication additive. De l’optimisation topologique automatisée à la fabrication nanométrique, en passant par les matériaux composites, découvrez les cinq lauréats : 3DFortify (USA), Aerosint (Belgique), AMendate, Kumovis (Allemagne) et Nanogrande (Canada).

AMendate – simplement intelligent 

La start-up allemande AMendate travaille sur le développement d'un logiciel pour automatisée l’optimisation topologique – pour la fabrication additive – afin de simplifier le travail des utilisateurs. Leur technologie permet de générer rapidement et de manière automatique des structures optimisées. L'élément central est un algorithme intelligent d'optimisation topologique qui interprète automatiquement le résultat de la simulation et convertit le fichier en CAO (conception assistée par ordinateur). 

Image
amendate-omptimisation-topologique-automatise

La technologie SLM multi-matériaux d’Aerosint

La société belge Aerosint travaille sur le développement d’un système de dépôt de poudres permettant la production de pièces multi-matériaux pour le procédé SLM. Leur technologie permet de créer des couches successives de poudres composées de différents matériaux : polymères, céramiques, ou encore métaux. 

Image
aerosint-impression-slm-mutli-materiaux

Les applications médicales de Kumovis

La société allemande Kumovis a développé un système de fabrication additive spécialement conçu pour les applications médicales. Leur technologie porte principalement sur le traitement de polymères hautes performances tels que le PEEK ou le PPSU. L'imprimante utilise : un procédé de fabrication de matière fusionnée, un circuit d'air à température contrôlée, comprenant des unités de filtration, et un environnement de « salle blanche » (ou plus exactement une salle propre selon la norme ISO 14644-1 où la concentration particulaire est maîtrisée). Ce système est conçu pour fabriquer une grande variété de produits médicaux allant du prototype jusqu'aux implants humains personnalisés.

Image
kumovis-fabrication-additive-medicale-a3dm

Des composites optimisés par Fortify

La société Fortify est spécialisée dans la digital composite manufacturing (DCM) pour la production d’objets en matériau composite. Cette jeune entreprise américaine utilise la technologie Fluxprint : un procédé qui combine l'impression magnétique et le traitement numérique de la lumière (DLP - Digital Light Processing). Lors de l'impression d'une pièce, les fibres à l'intérieur de celle-ci sont alignées magnétiquement, voxel par voxel, pour optimiser la microstructure.

Image
fortify-piece-metallique-a3dm

La fabrication à l’échelle nanométrique de Nanogrande

La start-up canadienne Nanogrande a présenté le premier système de fabrication additive à l'échelle nanométrique. La machine MPL-1 imprime des objets sur des couches très compactes de particules, aussi minces qu'un nanomètre, en utilisant une variété de matériaux tels que des métaux ou des polymères. La haute résolution d'impression permet la fabrication de structures dans la gamme submicronique jusqu'à un volume maximum de 100 mm x 100 mm x 25 mm.

Image
nanogrande-fabrication-additive-nanometrique

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive