News Jeudi 10 janvier 2019 - 12:36

Gillette Razor Maker, perfection et personnalisation

Partagez cette news :

gillette-rasoir-maker-fabrication-additive

À l’occasion du Consumer Electronics Show (CES) qui se tient à Las Vegas du 8 au 12 janvier 2019, Gillette présente son concept de rasoirs personnalisés Razor Maker™. La société propose à ses clients (uniquement aux États-Unis pour le moment) de créer et de commander des manches de rasoir personnalisés, choisis parmi une gamme de 48 designs (pour le moment), de couleurs différentes et sur lesquels il est possible de rajouter un court texte. Ceux-ci sont imprimés en 3D sur des machines Form 2 de la société Formlabs.

De nouvelles expériences produits 

La personnalisation des produits est devenue un avantage concurrentiel et un réel atout économique pour les sociétés. Nous ne dirons pas que les produits universels et le business model « IKEA » sont devenus obsolètes, mais les marques cherchent aujourd’hui à se démarquer, à proposer de nouvelles expériences et à créer, avec des offres personnalisées, un lien et une fidélité avec leurs clients. Les consommateurs sont également en recherche de ces nouveaux produits qu’ils soient uniques, personnalisés, écologiques ou encore écoresponsables. 

Les nouvelles technologies sont en train de changer ce paradigme. Elles ouvrent de nouvelles possibilités pour produire des pièces uniques sur mesure. La fabrication additive a permis de créer et de transformer de nombreux business models. Le fabricant de rasoirs Gillette s’inscrit dans cette démarche avec son concept Razor Maker™, une des toutes premières plateformes de produits finis imprimés en 3D et directement proposés aux clients.

Image
rasoir-gillette-fabrication-additive-formlabs

Participez à la conception de votre rasoir

« Habituellement, nous ne pouvions produire qu’un à deux modèles de rasoir par an. Maintenant, dès que nous avons une idée, il nous suffit de la concevoir en 3D, de l’imprimer, de l’examiner, de l’ajuster et… voilà ! », explique fièrement Rory McGarry, responsable de la conception industrielle pour Razor Maker™. Pour fabriquer une pièce complexe, une imprimante 3D ne prend pas plus de temps ou de matière première que pour un produit simple. Le fabricant de rasoirs profite de la technologie de fabrication additive pour offrir à ses clients la possibilité de participer au design de leur rasoir. 

Image
croquis-rasoir-gillette-formlabs-a3dm

Une fois l’étape purement numérique franchie, il faut passer à la fabrication du produit. Pour réaliser ses rasoirs Razor Maker™, Gillette a choisi de travailler avec son voisin de Boston, la société Formlabs. Les pièces sont imprimées sur des imprimantes stéréolithographiques (SLA) Form 2. Elles sont ensuite nettoyées, traitées, couvertes d’un revêtement, puis assemblées avant d’être directement envoyées aux clients. 

Image
impression-formlabs-form-2-rasoir-gillette

« La performance des imprimantes 3D Formlabs permet à nos clients de participer au design de leur rasoir. Nous sommes ravis de pouvoir travailler avec nos voisins de Boston pour faire l’essai de ce concept révolutionnaire de personnalisation de masse », a déclaré Donato Diez, responsable de la marque globale pour Gillette et co-fondateur de Razor Maker™.

Gillette est passée de l’utilisation de la fabrication additive en prototypage à de la production de produits finis. La société de rasoirs est un bon exemple du développement de nouveaux modèles d’affaires grâce à la technologie de fabrication additive, qui changent entièrement leur façon de travailler sur l’ensemble du cycle de vie des produits, de leur conception à leur fabrication. « Le concept Razor Maker™ nous permet de créer un nouveau modèle, de l’imprimer, de le tester et de le proposer sur le site le jour suivant », explique Johnson. « C’était impensable auparavant ! »

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive