News Lundi 2 décembre 2019 - 21:33

L’hebdo de la fabrication additive #26

Partagez cette news :

L'hebdo de la FA #26

Les infos fabrication additive pour bien commencer la semaine : clôture du salon Formnext 2019, première machine EOS P 810 installée en France, l'éco de la 3D... 

La news 3D à ne pas manquer

L’événement de ces derniers jours, à ne pas manquer, était évidemment le salon international Formnext. Durant quatre jours, les acteurs de la fabrication additive se sont réunis à Francfort, en Allemagne. L’événement a été une grande réussite, montrant l’attrait et l’importance des technologies d’impression 3D pour les industriels. L’édition 2019 a attiré 852 exposants, contre 632 en 2018, et 34 532 visiteurs, contre 26 919 en 2018. De très nombreuses annonces ont eu lieu à cette occasion…

 

Image
bilan-formnext-2019-impression-3d

L’actualité Machines & Équipements

BEAMIT acquiert une nouvelle machine SLM 500

BEAMIT a fait l'acquisition d'un nouveau système quatre lasers SLM 500. Il s’agit de sa troisième machine SLM, achetée en 2019. La société italienne dispose maintenant d’un parc "machines" comptant huit imprimantes 3D de fusion sélective par laser (SLM).

Premier système EOS P 810 en France

Le groupe Dedienne Multiplasturgy s’est équipé d'un système EOS P 810 pour l’impression du Kepstan PEKK renforcé de fibre de carbone d’Arkema. Il s’agit de la première imprimante 3D EOS P 810 installée en France.

Une nouvelle machine Spee3D pour la marine australienne

La société australienne SPEE3D a lancé un projet d’un montant de 1,5 million, en partenariat avec l’Advanced Manufacturing Alliance (AMA) et l’Université Charles Darwin (CDU). Celui-ci a pour objectif le développement d’une nouvelle imprimante 3D métallique qui pourrait être utilisée à bord des navires de la marine royale australienne (Royal Australian Navy). Melissa Price, ministre australienne de la Défense, a déclaré : « Cette machine de haute technologie permettra de produire rapidement et efficacement des composants métalliques, directement à bord des navires ».

Les applications de la fabrication additive

Recyclage de bouteilles d'eau en filaments 3D.

La compagnie aérienne KLM Royal Dutch Airlines souhaite diminuer son impact environnemental en recyclant les bouteilles d'eau vides distribuées à bord de ses vols. Celles-ci sont transformées en filaments pour être ensuite utilisés sur des imprimantes 3D. Grâce à cette démarche, la compagnie aérienne prévoit de réduire ses déchets de 50 % par rapport à l’année 2011.

Les filaments produits à partir des bouteilles d’eau sont ensuite utilisés par la compagnie KLM qui exploite, depuis plusieurs années, des imprimantes 3D Ultimaker. Ainsi, en plus de sa démarche écologique, la société a réduit son investissement dans les filaments 3D, en passant de 60 € / kg à seulement 17 € / kg.

L’éco de la 3D

Un partenariat entre Identify 3D, EOS et Siemens

La société Identify3D a annoncé un partenariat avec les sociétés EOS et Siemens qui utiliseront son logiciel de protection des données.

Changement de direction chez Carbon

Ellen Kullman devient la nouvelle présidente et cheffe de la direction de la société Carbon. Joseph DeSimone a été nommé président exécutif du conseil d'administration.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive