News Lundi 10 août 2020 - 15:10

L’hebdo de la fabrication additive #51

Partagez cette news :

L’hebdo de la fabrication additive #51

Les infos de la fabrication additive pour bien commencer la semaine : la NASA publie le fichier STL de son Rover Perseverance, des foils imprimés en France, ExOne qualifie l'Inconel 718, Titan Robotics et Braskem collaborent, Nexa3D acquiert NXT Factory... et l'éco de la 3D.

La news 3D à ne pas manquer

La NASA publie le fichier STL de son Rover Perseverance

Depuis plusieurs années, la fabrication additive est de coeur de plusieurs projets de la NASA que ce soit pour concevoir des équipements plus performants ou faciliter ses missions spatiales. La prochaine mission du Rover Perseverance, intitulée « Mars 2020 », consistera à récolter des échantillons de roches et de sol de Mars pour étudier d’éventuelles formes de vie anciennes sur cette planète. Ce robot a été conçu au laboratoire Jet Propulsion de la Nasa à Pasadena, en Californie, aux États-Unis. Il a fait l’objet d’une réplique grandeur nature sur le site de lancement. Le fichier STL imprimable en 3D de cette reproduction est désormais disponible en téléchargement sur le site web de la NASA.

L’actualité Machines & Équipements

Titan Robotics et Braskem collaborent

La société pétrochimique brésilienne Braskem, située à Sao Paulo, au Brésil, s'est associée au fabricant d'imprimantes 3D Titan Robotics pour lancer une nouvelle résine polypropylène. Ce nouveau polymère en granulés est spécialement conçu pour la gamme d'imprimantes 3D à double extrusion Atlas de la société Titan Robotics. Ce matériau a été optimisé pour la production de pièces de production grand format, permettant son utilisation dans diverses applications telles que la production de pièces automobiles, d'emballages et de charnières sous tension.

ExOne qualifie l'Inconel 718

Le spécialiste du procédé d’impression 3D par jet de liant Exone a ajouté une nouvelle poudre métallique à sa liste de matériaux qualifiés : l'inconel 718. L'alliage à base de nickel détient désormais la plus haute désignation de la société en matière de préparation des matériaux pour ses systèmes de fabrication additive métallique. Ce matériau est un métal à haute résistance utilisé dans les secteurs aéronautique, spatial, énergétique ou encore automobile. Il offre une grande résistance aux produits chimiques et aux températures extrêmes (jusqu'à 1300 ° F ou 704 ° C) ainsi qu'une dureté à la corrosion.

Image
exone Inconel 718

Les applications de la fabrication additive

Des foils imprimés en 3D par l'Institut Carnot

L’Institut Régional des Matériaux Avancés (IRMA) et Irepa Laser associent leurs savoir-faire pour réaliser en impression 3D des foils dernière génération, à partir d'un matériau composite-carbone, un matériau composite-carbone qui allie résistance, légèreté, fiabilité, sécurité et performance. Ces foils devraient permettre aux futurs voiliers de course de sortir plus rapidement de l’eau et de diminuer la trainée pour aller plus vite. Les caractéristiques hydrodynamiques devraient également être améliorées.

Image
foil_imprimé_en_3D_institut_Carnot

L’éco de la 3D

Restructuration chez 3D Systems

Jeffrey Graves, le nouveau PDG du fabricant d'imprimantes 3D 3D Systems, a annoncé, lors de la présentation des résultats financiers du deuxième trimestre, un « recentrage stratégique » et une « réduction de 20 % du personnel ». « Cette réduction des effectifs est une étape difficile mais essentielle dans notre processus stratégique en cours, conçu pour mieux positionner l'entreprise en vue d'une croissance durable et rentable. [...] Je tiens à exprimer ma gratitude à chacun des employés touchés par cette décision pour leur service dévoué », a conclu Jeffrey Graves. L'action de la société américaine a chuté de 11 %, passant de 7,06 dollars à 6,12 dollars. Pour le deuxième trimestre 2020, 3D Systems a généré des revenus nets de 112,1 millions de dollars, soit une réduction de 28 % par rapport aux 157,3 millions de dollars enregistrés au deuxième trimestre 2019. La division « Produits » représentant les revenus de la société générés par les ventes d’imprimantes, de logiciels et de matériaux 3D est la plus touchée avec une chute de 34 % par rapport à 2019.

D'autres rapports financiers du deuxième trimestre 2020

Pour les trois mois se terminant, allant du 1er avril au 30 juin 2020, Stratasys a déclaré un chiffre d'affaires de 117,6 millions de dollars. Une réduction de 28 % par rapport aux 163,2 millions de dollars de revenus générés par la société à la même période l'année dernière. Au cours du premier semestre 2020, l'entreprise a déclaré un revenu global de 250,5 millions de dollars, ce qui représente une baisse de 21 % par rapport aux 318,5 millions de dollars réalisés au premier semestre 2019. 

Les recettes de la société Protolabs se sont élevées à 106,5 millions de dollars, avec une marge bénéficiaire brute de 49,2 %. Le revenu net pour le deuxième trimestre 2020 est passé de 16,1 millions de dollars au deuxième trimestre 2019 à 12,6 millions de dollars au deuxième trimestre 2020. HP a fait état d'une réduction de 11 % de ses revenus et le Groupe Gorgé a subi une baisse de 35 % de ses revenus sur cette période.

Nexa3D acquiert NXT Factory

Le fabricant d'imprimantes 3D utilisant le procédé d’impression 3D SLA (stéréolithographie) à grande vitesse, Nexa3Dvient d'annoncer l'acquisition de la société NXT Factory, développeur de la technologie d'impression 3D Quantum Laser Sintering (QLS). Grâce à cet accord, Nexa3D acquiert toutes les actions de NXT Factory et commencera à offrir les deux processus d'impression 3D haute vitesse à son portefeuille. Cette nouvelle acquisition verra également Nexa3D ajouter une gamme de matières plastiques de fusion en poudre à sa gamme de produits.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive