News Lundi 1 février 2021 - 11:10

L'hebdo de la fabrication additive #73

Partagez cette news :

Hebdo de la FA 73

Les infos de la fabrication additive pour bien commencer la semaine : une hélice de chasseur, une moto électrique, une aire d’atterrissage pour fusée et un habitat écologique imprimés en 3D, 3D Solutions devient distributeur de la marque française Zetamix, un nouveau dirigeant chez Massivit3D, expansion de PostProcess en Europe, rencontre avec la start-up 3ditex…  

La news 3D à ne pas manquer

Une hélice de chasseur de mine imprimée en 3D par Naval Group

Image
Hélice imprimée en 3D par Naval Group

Naval Group a annoncé, le 13 janvier dernier, avoir installé sur l'Antigone, un chasseur de mines tripartite, une hélice imprimée en 3D. La pièce d’une envergure de 2,5 mètres accompagnera le navire de la marine nationale dans toutes ses missions opérationnelles. 

Naval Group a travaillé pendant trois ans, avec l’École Centrale de Nantes, pour réussir la fabrication de cette hélice, mais aussi pour qualifier le procédé par dépôt de fil métallique (WAAM) - une technologie dérivée du procédé DED (dépôt sous énergie concentrée). L’installation de ce type de pièce en fabrication additive sur un engin est une première mondiale. Suite à cette performance, Naval Group souhaite investir 7 millions d'euros dans la recherche et le développement autour de la fabrication additive. 

Plus d'informations sur cette innovation dans cet article. 

L’actualité Machines & Équipements 

3D Solutions devient distributeur de la marque Zetamix

Nanoe est une entreprise française spécialisée dans la création et la production de matériaux innovants pour l’industrie. En 2018, elle a lancé sa marque Zetamix qui produit les premiers filaments en céramique et en métal pour l'impression 3D filaire... et qui sera distribué par 3D Solutions.

Wayland Additive certifié ISO 9001

Wayland Additive a été certifié ISO 9001. Cette certification récompense la mise en place d'un système de management de qualité pour les entreprises souhaitant améliorer la satisfaction de leur clientèle.

Les applications de la fabrication additive

Une moto de secours équipée de pièces imprimées en 3D

Image
Dayna 3D BCN3D

L'équipe ELISAVA a conçu une moto électrique "intelligente", la Dayna. Celle-ci servira aux missions de sauvetage en montagne. Le fournisseur de solutions de fabrication additive BCN3D a imprimé dix-neuf pièces finies pour ce véhicule grâce au procédé FFF, aussi appelé FDM (dépôt de matière fondue).

Les détails de cette initiative sont à retrouver dans cet article. 

Lunar PAD, l’aire d’atterrissage pour fusée imprimée en 3D

Un consortium d’étudiants américains membre de la génération ARTEMIS de la NASA ont créé une zone d’atterrissage et de décollage pour fusée, imprimée en 3D. Issus de dix universités différentes, ils ont créé le « lunar plume alienation service »  (service d'isolation du nuage lunaire - Lunar PAD), un système réutilisable qui pourrait ensuite être imprimé à partir de régolithe (poussière de Lune).

Plus d'informations sur cette aire d'atterrissage ici. 

Impression 3D d'un habitat 100 % écologique

La société WASP, en collaboration avec le cabinet Mario Cucinella Architects, a sorti de terre son dernier projet d’habitation durable. Le 20 janvier dernier, le constructeur italien a présenté TECLA, un bâtiment écologique entièrement fabriqué à partir de matériaux naturels recyclés.Cette structure est un nouveau paradigme d’habitation durable, écologique et adaptative à tout type de climat et de contexte. 

Plus d’informations dans cet article. 

La fabrication additive sur la Bugatti Bolide

Image
Bugatti Bolide

Pour sa nouvelle gamme de voiture, Bugatti a augmenté son utilisation de la fabrication additive. La Bugatti Bolide, notamment, bénéficie d'un poids très fortement optimisé grâce à l'impression 3D, ce qui pourrait lui permettre d'atteindre une vitesse de pointe de 500 km/h. En utilisant la technologie par frittage sélectif de poudre, le constructeur français a également mis en place un processus pour optimiser la résistance thermique de certaines pièces. 

Découvrez comment la fabrication additive a permis d’optimiser la dernière Bugatti ici. 

L’éco de la 3D

Partenariat entre SLM Solutions et OEM

SLM Solutions a signé un mémorandum d'entente avec la société OEM pour l'achat de cinq machines NXG XII. L'accord final sera signé au deuxième trimestre 2021. Découvrez cette machine à 12 lasers !

David Perlmutter intègre le conseil d’administration de Massivit3D

Le fabricant d’imprimantes 3D israélien a annoncé la nomination de David Perlmutter à son conseil d’administration. L’entrepreneur israélien est actuellement président de trois conseils d’administrations : l’institut d’innovation d’Israël et les start-ups Weebit Nano et Teramount. 

Expansion de PostProcess en Europe

PostProcess Technologies élargit son réseau international de distributeurs avec la nomination récente de deux sociétés : Excelencia-Tech en Espagne et 3D Bonum pour les États baltes, y compris la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie.

GE perd 16 % de chiffre d’affaires sur le quatrième trimestre 2020

Alors que le secteur de l’aviation est fortement touché, GE dévoile une perte de 16 % de son chiffre d’affaires sur le quatrième trimestre 2020. Elle affiche le même pourcentage de perte de chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’année 2020. 

Rachat de Proxera par Zare

Le prestataire de service de fabrication additive dentaire Proxera a annoncé le 22 janvier dernier rejoindre le groupe Zare. Depuis septembre 2020, ce dernier appartient au groupe BEAMIT, détenu à 30 % par la firme Sandvik. La société italienne pourrait donc voir sa technologie évoluer grâce à l‘expérience du groupe suédois. Proxera restera autonome, comme filiale de Zare, appartenant au groupe BEAMIT.

Plus d’informations sur cette transaction ici. 

Les acteurs de la 3D

Rencontre avec 3DiTex, une start-up qui tisse en 3D

Image
3ditex-vetement-technique-fabrication-additive

« Le logiciel d'une imprimante 3D découpe une pièce en tranche pour déterminer comment seront fabriquées les différentes couches qui la composent », nous explique Bernard Laine, président et co-fondateur de 3DiTex. « Ici, c'est le même concept. Sauf que l'assemblage de fils est bien plus complexe que la superposition de couches. » Tellement complexe que la pépite met en place un partenariat avec l'Inria Nancy pour finaliser son logiciel et son algorithme. Avec sa machine de tissage, 3DiTex se rapproche de l’impression 3D en produisant des formes impossibles à réaliser avec les méthodes traditionnelles, en limitant la production de déchets ou encore en permettant de relocaliser la production. 

Rencontre avec la start-up qui s’inspire de l’impression 3D pour tisser des équipements techniques.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive