News Dimanche 23 mai 2021 - 20:06

L'hebdo de la fabrication additive #87

Partagez cette news :

Hebdo de la FA #87

Les infos de la fabrication additive pour bien commencer la semaine : un nouveau GDR pour la fabrication additive métal, l’impression 3D de batteries de véhicules électrique, un nouvel équipement pour garder les bobines à une humidité idéale, la fabrication additive de coffrage pour béton, 135 millions d’euros pour développer le moteur Prometheus ou encore le premier accélérateur industriel en France.

La news 3D à ne pas manquer

Un nouveau GDR dédié à la fabrication additive métal

Le domaine de la fabrication additive métallique est en forte croissance dans le monde et en France. Des actions structurantes au niveau industriel se mettent en place pour fédérer l’utilisation de ces technologies et pour améliorer la compréhension fine des nouvelles microstructures, des mécanismes physiques et des nouvelles propriétés d’usage des alliages ainsi mis en forme. Au niveau académique, la structuration du secteur est plus longue à s’organiser. Ainsi, le GDR Alma (alliages métalliques par/pour la fabrication additive) a pour objectif de proposer une structuration des acteurs scientifiques français autour des problématiques concernant les interactions entre la science des matériaux, la mécanique et l’ingénierie des procédés. Explication. 

A3DM Magazine a rencontré Éric Hug, professeur des universités, fondateur et directeur du GDR Alma.

Image

L’actualité Machines & Équipements

La fabrication additive de batteries de véhicules électriques

Le fabricant d'imprimantes 3D Sakuu a dévoilé la première machine de fabrication additive pour la production de batteries de véhicules électriques. Avec cette technologie, la société japonaise espère accélérer l'adoption de ces engins. La plateforme Alpha produit des batteries à semi-conducteurs en combinant la céramique et le métal grâce à un procédé multi-technologiques.

Plus d’informations sur cette nouvelle plateforme de fabrication additive dans cet article.

Le Smart Cabinet de BCN3D protège les filaments de l'humidité

Le fabricant d’imprimantes 3D BCN3D a dévoilé un système de conservation de filaments. Le Smart Cabinet, un équipement de séchage « intelligent », conserve les matériaux dans un environnement sec et complète la gamme Epsilon. Il augmenterait de 20 % les propriétés mécaniques des pièces imprimées en 3D avec le procédé d’impression 3D FDM (dépôt de matériau fondu).

Présentation de cet équipement dans cet article.

Image

Le Smart Cabinet vient compléter la gamme d'imprimantes 3D FDM (dépôt de matériau fondu) Epsilon : la Epsilon W27 et la Epsilon W50. (Crédits : BCN3D)

Ultimaker dévoile son nouveau matériau PETG

Le fabricant d'imprimantes 3D Ultimaker a dévoilé un tout nouveau matériau PETG pour les utilisateurs de ses équipements utilisant le procédé FDM (dépôt de matériau fondu). Le nouveau filament de la marque néerlandaise est résistant à l'usure, aux hautes températures et aux produits chimiques.

Découvrez ce matériau technique dans cet article.

Les applications de la fabrication additive

Un coffrage pour le béton par fabrication additive par Forward AM et BigRep

Le fabricant d'imprimantes 3D BigRep et la filiale de BASF, Forward AM, ont dévoilé un nouveau filament pour la production de coffrages pour le béton sur le procédé d'impression 3D FDM (dépôt de matériau fondu) du fabricant. Les deux sociétés souhaitent ainsi offrir de nouvelles possibilités aux architectes pour construire des formes plus complexes. Leur matériau de fabrication additive baptisé Concrete Formwork – Coffrage Béton – est un PET conçu pour permettre la construction de structure en béton complexe à moindre coût.

Découvrez un cas d’application pour la construction d’un escalier dans cet article.

L’éco de la 3D

ArianeGroup reçoit 135 millions d'euros supplémentaires pour Prometheus

L’Agence spatiale européenne (ESA) a attribué un nouveau contrat à ArianeGroup pour poursuivre le développement de son moteur Prometheus (pour Precursor Reusable Oxygen METHane cost Effective propUlsion System). Avec 135 millions d'euros supplémentaires, le groupe français va pouvoir continuer le développement de ses démonstrateurs, de développer une version hydrogène du moteur et de produire une pré-série de moteurs pour préparer une pré-industrialisation.

Découvrez les projets d'ArianeGroup pour le développement du moteur Prometheus dans cet article.

Le chiffre d’affaires de ExOne stagne sur le premier trimestre 2021

Le fabricant américain ExOne déclare un chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2021 de 13,021 millions de dollars. Cela représente 3 % de moins que les revenus de 2020 sur la même période qui étaient de 13,383 millions de dollars. Le PDG, John Hartner explique ce chiffre par un « environnement opérationnel difficile ».

Desktop Metal acquiert Adaptive3D

Dektop Metal a annoncé avoir racheté le fabricant de résines pour les procédés SLA (stéréolithographie) et DLP (digital light processing). Le fabricant complète ainsi son catalogue de matériaux pour l'imprimante 3D Xtrem 8K de EnvisionTEC.

14,7 % de croissance pour Markforged

Le fabricant d’imprimantes 3D Markforged a enregistré un chiffre d’affaires de 20,3 millions de dollars sur le premier trimestre 2021. C’est pratiquement 15 % de plus que sur la même période en 2020, durant laquelle l’entreprise avait annoncé un revenu de 17,7 millions de dollars.

CELLINK intègre la polymérisation à deux photons

CELLINK a annoncé le rachat de la société Nanoscribe, spécialisé dans la nano-impression 3D. Le Suédois intègre ainsi la technologie de polymérisation à deux photons pour la somme de 50 millions d’euros.

Nexa3D lève 55 millions de dollars

Le fabricant d’imprimantes 3D utilisant le procédé d’impression 3D SLA (stéréolithographie) a annoncé avoir conclu une levée de fonds à plus de 55 millions d’euros. Ces financements serviront à accélérer la recherche et le développement de nouvelles machines, de nouveaux matériaux et à améliorer la plateforme logicielle propriétaire.

Les acteurs de la 3D

Paris Saclay Hardware Accelerator, la plateforme du futur du plateau de Saclay

Située à Saulx-les-Chartreux, dans l’Essonne, la plateforme PSHA (Paris Saclay Hardware Accelerator) a ouvert ses portes en novembre 2020. Elle accompagne les entreprises dans le développement de leurs projets innovants, de la conception à l’industrialisation. Cette structure s’appuie sur une colocalisation des compétences et une usine du futur qui combine fabrication additive, usinage et bientôt 5G.

A3DM Magazine s’est rendu au sein du premier accélérateur industriel en France.

Image

Crédits : PSHA

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive