News Lundi 5 juillet 2021 - 11:22

L'hebdo de la fabrication additive #93

Partagez cette news :

hebdo_fabrication_additive_semaine_93

Les infos de la fabrication additive pour bien commencer la semaine : la première école du monde imprimée en 3D au Malawi, un nouveau procédé pour l'alliage d'aluminium 2024, la fabrication additive livre vos courses, le projet Acapulco, Nano Dimensions investit dans l'impression 3D de composants numériques, rencontre avec Huguette Tiegna, députée de la 2e circonscription du Lot...

La news 3D à ne pas manquer

Au Malawi, la première école bâtie grâce à la fabrication additive

Selon l'Unicef, en Afrique subsaharienne, 45 millions d'enfants ne vont pas à l'école. Les raisons expliquant ce phénomène sont nombreuses. Parmi elles, l'absence d'infrastructures suffisantes. Grâce à la fabrication additive béton, ce problème pourrait bientôt appartenir au passé. 14Trees, joint-venture de Lafarge Holcim et du groupe CDC, a bâtie la première école en fabrication additive dans le village de Kalonga, dans le district de Salima, au Malawi. Imprimée grâce à une imprimante 3D BOD2 de Cobod, cette école s'installe dans un pays où l'éducation est en cruel déficit de classes.

Présentation de cette première mondiale dans cet article.

L’actualité Machines & Équipements

Un nouveau procédé pour imprimer de l'alliage d'aluminium 2024

Le groupe italien BEAMIT a annoncé avoir développé un procédé pour imprimer en 3D un alliage d'aluminium 2024, le AL2024 RAM2C d'Elementum, grâce au procédé de fusion laser sur lit de poudre métallique (L-PBF). Ce matériau ultraléger et résistant pourrait être largement utilisé dans le secteur automobile.

Présentation de ce nouveau procédé dans cet article.

Les applications de la fabrication additive

Camello, la fabrication additive qui livre les courses

À Singapour, il est désormais possible de se faire livrer ses courses par un robot, conçu grâce à la fabrication additive. Développé par la société OTSAW, en collaboration avec Final Aim, Camello livre colis et courses aux habitants de la cité-État. Durant son développement, l'impression 3D a permis de mettre au point un design optimisé pour la topographie urbaine du terrain.

Explication de l'usage de la fabrication additive pour ce projet dans cet article.

Image

Acapulco, une empreinte innovante

Le projet de fabrication rapide d’empreintes d’outillage d’injection Acapulco s’est récemment terminé, fin janvier 2021. Il consistait à réaliser des empreintes polymères par prototypage rapide dans le but d’obtenir des pièces injectées dans la bonne matière. Il était porté par neuf partenaires – Simcon, Créastuce, INSA, IPC, lycée Arbez Carme, MIHB, Prodways, SMP Moules et CFPMatériautech (désormais Polyvia) – qui ont tous eu la volonté de mettre leurs compétences en commun pour développer une technologie innovante.

Présentation du projet Technologie Acapulco dans cet article.

Image
projet_acapulco_impression-3D-empreinte

L’éco de la 3D

Nano Dimension investit 6 millions de dollars dans une joint-venture avec HENSOLDT

Le fabricant d'imprimantes 3D israélien a investi 6 millions de dollars dans une cosociété avec HENSOLDT, spécialisé dans la production de capteurs militaires. J.A.M.E.S (Jetted Additively Manufactures Electronics Sources), basée en Allemagne, a pour but de développer les technologies de fabrication additive de composés électroniques.

Les acteurs de la 3D

Rencontre avec Mme Huguette Tiegna, députée de la 2e circonscription du Lot

Depuis son investiture comme députée de la 2e circonscription du Lot, Madame Tiegna est largement mobilisée sur les sujets liés à la transition énergétique et écologique : biomimétisme, innovation, numérique, agriculture et ENR, tels le solaire et l’hydrogène. À cet égard, elle est membre de l’Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques (OPECST) et a réalisé, en 2018, une note sur l’impression 3D.

Retrouver la rencontre avec Madame Tiegna dans cet article.

Image
fabrication-additive-tiegna-depute-politique

Les femmes dans les sciences et technologies, le futur de l'industrie ?

La place des femmes au sein de l’industrie reste faible et les freins auxquels elles font face sont nombreux. Pourtant, redynamiser les filières scientifiques grâce aux femmes est un outil politique et académique. C’est aussi un choix…

Elisabeth Rey vous explique pourquoi les femmes sont le futur de la tech.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive