News Lundi 22 février 2021 - 11:07

L’hebdo de la fabrication additive #76

Partagez cette news :

hebdo_semaine_impression_3D_professionnelle

Les infos de la fabrication additive pour bien commencer la semaine : un sondage de Cecimo, ExOne et l’armée américaine, des kits de carrosserie Ferrari et McLaren, la première rencontre d’une série sur la formation, mais aussi Stratasys, RPS, Redefine Meat...

La news 3D à ne pas manquer

La fabrication additive en forte croissance dans le médical selon un sondage de CECIMO

L'association européenne des industries des machines-outils et technologies manufacturières connexes, CECIMO, a publié son premier sondage sur la fabrication additive. L’étude « European Additive Manufacturing Survey » a été menée en partenariat avec les associations nationales de cinq pays européens. D'après les résultats publiés, les revenus de fabrication additive ont fortement augmenté dans le secteur médical, où les systèmes d'impression 3D ont grandement contribué à la lutte contre la Covid-19.

Plus d’informations ici.

L’actualité Machines & Équipements

ExOne développe une usine de fabrication additive modulable pour l'armée américaine

La société ExOne, spécialisée dans l'impression 3D de sable et de métal par jet de liant (Binder Jetting) a été sélectionné par le ministère de la Défense américain pour développer une usine de fabrication additive modulable. Cette unité de production portable devrait être installée d'un conteneur standard.

Présentation du projet.

Image
Usine modulable ExOne

Nouveau matériau fibre de carbone chez Stratasys

Stratasys a présenté un nouveau matériau composite pour sa gamme d'imprimantes F123 Series, à base d’ABS chargé en fibre de carbone. À découvrir ici.

Le matériau Ultrafuse 316L combatible avec l’imprimante 3D MakerBot METHOD

Le matériau composite à base d’acier inoxydable BASF Forward AM Ultrafuse 316L est désormais compatible avec l’imprimante 3D MakerBot METHOD. « Les filaments métalliques Ultrafuse ont levé les barrières entre l’impression 3D métal et les utilisateurs pour rendre la technologie plus accessible à un public plus large. Nous sommes ravis que notre Ultrafuse 316L intègre le programme MakerBot LABS. Nous avons pour objectif d’ajouter notre nouveau filament Ultrafuse 17-4 PH à l’Ultrafuse 316L afin de rendre l’intégralité de notre gamme accessible aux utilisateurs de MakerBot », souligne Firat Hizal, directeur de Metal Systems Group, BASF 3D Printing Solutions.  

Une fois la pièce imprimée avec BASF Forward AM Ultrafuse® 316L, elle peut être envoyée aux installations de post-traitement ou de fabrication spécialisée pour procéder aux phases de déliantage et de frittage. Des équipements non fournis par Makerbot.

Les applications de la fabrication additive

Des kits de carrosserie Ferrari et McLaren imprimés en 3D

1016 Industries produit des kits de carrosserie pour des constructeurs automobiles de luxe comme Porsche, Audi ou encore Lamborghini. La société américaine est spécialisée dans la fabrication de ces équipements en fibres de carbone avec laquelle elle optimise les performances des véhicules. Elle a récemment décidé de miser sur la fabrication additive pour concevoir ses derniers kits de carrosserie pour les Ferrari F8 et McLaren 720S. Présentation.

Image
Ferrari F8 Bleu 1016 Industries

Un capteur optique de XBOX pour fabriquer une imprimante 3D moins chère

Des chercheurs de l'université technique du Danemark (DTU) ont utilisé des composants de la console de jeu XBOX 360 pour concevoir une imprimante 3D utilisant le procédé SLA (stéréolithographie). En l'occurrence, ils ont utilisé un composant du capteur optique pour développer une machine de fabrication additive qui peut imprimer à l'échelle nanométrique.

Présentation !

L’éco de la 3D

RPS rejoint le groupe Stratasys

Quelques mois après l’acquisition de la start-up Origin, Stratasys rachète le fabricant d'imprimantes 3D RP Support, plus connu sous le nom « RPS ». Ce rachat vient renforcer le catalogue de fabrication additive polymère du fabricant américain et étend son offre de machines utilisant le procédé SLA (stéréolithographie). Stratasys fournira ainsi la gamme Neo du fournisseur britannique, quatre mois après la sortie de sa dernière machine, la Neo450.

Plus d’informations ici.

Redefine Meat lève 29 millions de dollars pour son impression 3D de viande alternative

La start-up Redefine Meat a levé 29 millions de dollars pour développer sa technologie d'impression 3D de viande alternative. Les fonds réunis serviront notamment a développé le catalogue de viande de la société et préparer la mise sur le marché de son imprimante 3D Alt-Meat.

Plus d’informations ici.

PostProcess Technologies collabore avec ProductionToGo

PostProcess Technologies collabore avec ProductionToGo dans le cadre d'un nouvel accord visant à offrir un flux de travail entièrement automatisé pour l'élimination de la résine sur les imprimantes Nexa3D.

Les acteurs de la 3D

Rencontre avec Jean-Daniel Penot, monsieur formation de France Additive

Aujourd'hui responsable fabrication additive au Campus d'enseignement supérieur et de formation professionnelle CESI, Jean-Daniel Penot y dirige les activités de formation, de recherche et d’accompagnement industriel. Il est également membre du bureau de France Additive, ouvrant à la dissémination de la fabrication additive en France. Il y préside le comité français pour la qualification internationale IAMQS dispensée par la fédération européenne du soudage (EWF). A3DM l’a interviewé pour une nouvelle série de rencontres autour de la formation en fabrication additive.

Lire l’interview  

Image
Rencontre avec Jean-Daniel Penot

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive