News Lundi 1 juillet 2019 - 14:16

Les infos fabrication additive… pour bien commencer la semaine #9

Partagez cette news :

fabrication-additive-aeronautique-boom

Commencez bien la semaine avec l’Hebdo A3DM : fin de la 24e édition des Assises européennes, Boom et Stratasys prolongent l’aventure, Ultimaker transfert son siège...

Les news 3D à ne pas manquer

7 ans de plus entre Boom Supersonic et Stratasys

Boom Supersonic a signé une prolongation de contrat de sept ans avec le fournisseur de solutions de fabrication additive Stratasys. Après trois ans de partenariats, l’avionneur a imprimé plus de 200 pièces sur les imprimantes 3D F370 et Fortus 450mc pour de l'outillage et du prototypage rapide. « En imprimant nos pièces et composants critiques sur notre site, plutôt que de les acheter à un fournisseur, nous pouvons créer des pièces personnalisées, réduire les temps de fabrication et nous concentrer sur le développement de l'avion », a déclaré Mike Jagemann, responsable de la production XB-1 chez Boom. Ce nouvel accord vise à utiliser l'impression 3D par dépôt de matière fondue (FDM) dans la production de pièces de vol pour l’avion XB-1, et éventuellement pour Overture, l’ambitieux projet d’avion de ligne commercial supersonique pouvant atteindre Mach-2.2. « En travaillant ensemble, nos équipes ont mis la technologie au service de prototypes, d'outillages et de montages efficaces, fiables et reproductibles. Maintenant, nous sommes prêts à aller plus loin - pour des pièces d'avion solides, durables et légères de qualité de production », a déclaré Rich Garrity, président de la région Amériques de Stratasys.

Image
boom-supersonic-fabrication-additive-aeronautique

L’actualité Machines & Équipements

Beam-IT acquiert deux machines SLM Solutions

La société Beam-IT a élargi son parc machines en achetant une imprimante 3D à deux lasers SLM 280 et une machine quad laser SLM 500. L’entreprise italienne possède maintenant sept machines utilisant le procédé de fusion sélective par laser.

De nouvelles résines d'impression 3D SLA 

Shapeways et Zortrax élargissent leurs gammes de matériaux en lançant trois nouvelles résines SLA : Accura 60, Accura Xtreme et Accura Xtreme 200. Celles-ci sont des résines à base d'acrylate développées dans un souci de durabilité. Elles sont adaptées à la production de prototypes visuels ou encore à la production de pièces finies.

Les applications de la fabrication additive

Football, publicité et impression 3D

Cette semaine, à l’occasion de la Coupe du monde de football féminin 2019, la société Arkema, sponsor de l’événement, promeut les femmes dans le sport. Avec le fabricant d’imprimantes Massivit 3D, ils ont réalisé un modèle de 1,70 m de haut, extrêmement réaliste, de la joueuse de l’équipe de France Gaëtane Thiney. Plus d’informations ici.

Image
Arkema_Massivit_3D_1m70_impression_3D_femme_foot

Micado Magazine pour l'ingénierie numérique 

Créé en 1974, à Grenoble, Micado est un centre de recherche et de réflexion dédié à l’ingénierie numérique bien connu du petit monde de la fabrication additive. Le groupe d’ingénieurs et de chercheurs qui animent cette institution sont désireux de mettre en commun leurs connaissances et leurs expériences. Aujourd’hui, Micado a lancé son magazine papier pour promouvoir l’ingénierie numérique. Une initiative que nous – éditeurs, rédacteurs, journalistes… – apprécions particulièrement. Abonnez-vous gratuitement sur le site : https://www.afmicado.com

L’éco de la 3D

Ultimaker renforce son développement à l’international

Ultimaker a annoncé aujourd'hui le transfert de son siège mondial à Utrecht, aux Pays-Bas, et dévoile une nouvelle identité de marque qui inclut : un nouveau logo, un site web et de nouvelles ressources marketing. Ces annonces font suite à une bonne croissance de l’entreprise. Cette dernière a déclaré l’utilisation de « 125 000 imprimantes 3D (de la marque) utilisées à travers le monde en 2019, contre environ 67 000 en 2017 ». 

« Les alliances stratégiques que nous avons conclu ces dernières années avec des acteurs de premier plan tels que BASF, DuPont, ou encore DSM, ont permis de stimuler l'adoption de l'impression 3D dans le cadre d’environnements professionnels. Grâce aux retours d’expériences extrêmement positifs d’acteurs de renommée internationale tels que Ford, L’Oréal, Airbus, Volkswagen Autoeuropa et Decathlon, nombre de professionnels ont été encouragés à intégrer la fabrication additive dans leurs activités », a déclaré Jos Burger, PDG d’Ultimaker.

Image
Nouveau-logo-Ultimaker-2019

Audit de surveillance achevé chez Initial

L’audit de suivi pour la certification EN 9100 chez Initial s’est déroulé avec succès sur les sites de Seynod et Chavanod, du 11 au 14 Juin 2019. Cette certification est un gage de maîtrise des procédés de fabrication, de traçabilité et de supply-chain qui font la spécificité des marchés aéronautique, spatial et défense.

Arkema entre au capital de Carbon

Arkema a annoncé un partenariat stratégique et une entrée au capital de la start-up Carbon. « Ce partenariat va permettre la mise en production de nouveaux matériaux haute performance et le développement de nouvelles chaînes d’approvisionnement pour les clients et les partenaires de Carbon », a expliqué la filiale de Sartomer dans son communiqué.

En Chine, une usine pour imprimer en 3D des semelles de chaussures de sport

Une société chinoise, Z-Sharp 3D Technology, a annoncé un investissement de 20 millions de yuans (environ 2,5 millions d’euros) dans la création d’une nouvelle usine de fabrication additive dans la ville de Wuhu, en Chine. Ce site tournera principalement avec des imprimantes 3D à frittage sélectif par laser (SLS) pour produire des semelles intermédiaires de chaussures de sport en TPU.

Collins Aerospace inaugurera un centre de fabrication additive à Singapour

Collins Aerospace Systems a l’intention d'ouvrir un centre d'innovation pour la maintenance, la réparation et la révision (MRO) de pièces aéronautiques et spatiales à Collins Changi MRO, à l'est de Singapour. Celui-ci abritera le premier laboratoire de fabrication additive de l'entreprise basé en dehors des États-Unis.

Les journées de la fabrication additive

Fin de la 24e édition des Assises Européennes de la Fabrication Additive

Organisées par l’Association Française du Prototypage Rapide et de la fabrication additive (AFPR), les Assises Européennes 2019 se sont tenues à l’école CentraleSupelec Université Paris-Saclay du 25 au 27 juin. À l’inverse de beaucoup d’événements autour de la fabrication additive et de l’impression 3D, celui-ci est principalement animé par des ingénieurs, des chercheurs et des professeurs. Et une nouvelle fois, les sessions ont été de haut niveau ! Bien que l’événement soit très centré sur la fabrication additive métallique, les sujets clés du secteur ont été abordés et débattus : la formation, la place de l’humain, la normalisation ou encore l’adoption de la technologie par les industriels et les entrepreneurs. Cette année, une journée entière a été consacrée aux grands projets R&D. Des sessions très intéressantes qu’A3DM Magazine traitera dans un prochain article.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive