News Mercredi 19 septembre 2018 - 09:26

Initial et L’Oréal accélèrent le développement de pièces injectées

Partagez cette news :

initial-procede-3d-molding-loreal-a3dm

Initial et L’Oréal s’associent pour réaliser des pièces injectées grâce à des moules imprimés en 3D. La technologie 3D Molding, de la filiale de Prodways Group, permet à l’industriel français des cosmétiques d’accélérer la mise sur le marché de nouveaux produits. Un bon exemple de combinaison de systèmes de production, ici la fabrication additive et l’injection.

Une quête d’innovation et de nouveaux produits

Le temps de mise sur le marché de nouveaux produits est un challenge permanent pour les industriels. Il doit répondre aux exigences spécifiques et à la diversité des consommateurs. Il s’agit d’un enjeu majeur du secteur de la cosmétique. L’Oréal, le leader mondial de la beauté avec un chiffre d’affaires de 26 milliards d’euros en 2017 et près de 7 milliards de produits vendus par an, porte un intérêt particulier aux nouveaux produits et au temps de mis sur le marché de ceux-ci. L’industriel français des produits cosmétiques est également en quête perpétuelle d’innovation et d’avancées technologiques, comme le montre son programme baptisé « Operations 4.0 – Operations digital transformation ». 

Des moules imprimés en 3D

Initial et L’Oréal collaborent pour réaliser de pièces qu’ils nomment « bonne matière ». En un temps record de deux semaines et pour un coût limité, les deux industriels français impriment des moules en 3D, ouvrant la voie à des boucles de validation et d’itération accélérées pour le développement de nouveaux packagings.

« Nous fabriquons le moule en impression 3D, puis les pièces bonne matière sont ensuite directement injectées. Grâce à notre savoir-faire en fabrication additive et en injection, nous étions les plus à même de développer cette solution unique. Cette offre, destinée aux concepteurs en phase de développement, complète notre offre d’outillage et d’injection traditionnelle. Il s’agit d’une alternative innovante qui répond aux besoins des industriels, tels que L’Oréal, qui pourront bénéficier de cette avancée technologique pour réduire leur délai de mise sur le marché », explique Yvon Gallet, Président d’Initial.

Image
initial-technologie-fabrication-additive-3d-molding-a3dm

Avec le 3D Molding, la fabrication additive alliée à l’injection apparaît donc comme une véritable opportunité.

La fabrication additive et l’injection thermoplastique associées

Les deux moyens de production que sont la fabrication additive, ou impression 3D, et l’injection sont souvent mis en opposition. Pourtant, ils peuvent s’allier pour s’affranchir des coûts et des délais des outils traditionnels, et ouvrir la voie à une nouvelle façon de travailler. 

La production de moules dits « traditionnels » est soumise à des délais de réalisation qui ne sont plus compatibles avec l’agilité requise pour innover. À l’inverse, la fabrication additive et l’impression 3D performent en termes de réactivité. L’Oréal a su trouver au sein d’Initial, des moyens dédiés avec un site de fabrication additive et un site d’injection thermoplastique.

Le 3D Molding, une solution unique

Le 3D Molding est une solution unique qui combine deux moyens de production dans le but de s’affranchir des coûts et des délais des outils traditionnels pour gagner en réactivité. Avec le 3D Molding, Initial associe la fabrication additive et l’injection pour la production de vos pièces bonne matière. Grâce à cette technologie, l’entreprise accélère les boucles de validation et d’itérations pour le développement de nouveaux produits. Ce procédé fonctionne avec les matériaux thermoplastiques ayant une température de transformation inferieure à 250°C, faiblement chargés.

Les résultats de l’association Initial et L’Oréal

La collaboration entre les deux industriels français a permis de produire, rapidement :

  • 14 moules de test en résine,
  • ainsi que 20 campagnes d’essais en injection et plusieurs centaines de pièces moulées.

Ces résultats reposent sur l’alliance de la technologie brevetée MOVINGLight® de Prodways Technologies et de la résine PLASTCure Rigid 10500 de Prodways Materials. Ce matériau garantit une précision extrême et une excellente tenue aux contraintes de l’injection.

Image
moule-3d-molding-initial-a3dm

Initial et L’Oréal associent leur savoir-faire pour accélérer le développement de pièces injectées.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive