News Mardi 4 juin 2019 - 08:41

Le distributeur de solutions d’impression 3D KREOS acquiert ARKETYP 3D

Partagez cette news :

kreos-acquiert-arketyp3d-impression-3d

Spécialiste des solutions d’impression 3D professionnelles depuis 2007, KREOS se renforce avec l’acquisition de la société ARKETYP 3D. L’entreprise lyonnaise étendra ainsi son offre de machine et agrandir son implantation sur le territoire français. Ce « rapprochement avec ARKETYP 3D va nous permettre de nous implanter en région parisienne », explique Denis HAMANT, fondateur et co-gérant de KREOS. Ce rachat arrive en même temps que l'agrandissement du site lyonnais où un nouveau showroom de 530 m² dédié à la 3D ouvrira début juillet 2019.

Créé en 2012, ARKETYP 3D est le revendeur officiel des marques EnvisionTEC et Artec 3D. Présent sur plusieurs technologies d’impression 3D et outils de numérisation 3D, l’entreprise française a su répondre ces dernières années à un large panel d’acteurs issus de l’aéronautique, de l’automobile, du médical, de l’éducation ou encore du luxe. « Ce rapprochement est une suite logique des relations que nous entretenons depuis de nombreuse années avec KREOS. Il nous permet une mutualisation de nos ressources et de nos compétences, un meilleur empattement sur le territoire français par nos implantations géographiques, tout en offrant à nos clients un portfolio de solutions haut de gamme et complémentaire. C'est sans nul doute pour ARKETYP 3D le meilleur moyen d’accélérer et d'amplifier sa contribution à l'adoption des technologies d'impression 3D en France » précise Michaël LELLOUCHE, fondateur de ARKETYP 3D et nouvel associé de KREOS.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive