News Jeudi 19 décembre 2019 - 12:06

L'ESILV lance un nouveau cours « Fabrication Additive »

Partagez cette news :

esilv-ingenieur-formation-fabrication-additive

La fabrication additive continue son expansion auprès des industriels. Dans ce domaine, la formation reste l’un des principaux défis pour les années à venir. Plusieurs écoles d’ingénieurs ouvrent ainsi des filières « fabrication additive ». La dernière en date, l'École Supérieure d'Ingénieurs Léonard de Vinci (ESILV) vient d’annoncer le lancement d’un cours dédié à l'apprentissage avancé de ces technologies. Ce nouveau cours de 5e année de l'école dispensera les thèmes suivants.

  • Enjeux des technologies de fabrication additive.
  • Introduction générale aux différentes technologies de fabrication additive ainsi que les techniques de modélisation et de simulation des procédés.  
  • Zoom sur le processus de dépose de matière EAM (Extrusion Additive Manufacturing) avec : les aspects matériaux ; les applications ; les secteurs ; les cas d'application ; et les retours d'expérience (problèmes techniques, contraintes mécaniques et chimiques, sélection matériaux, implémentation).
  • Méthodologies d'implémentation et notion de « Design to Function ».
  • Mise en œuvre concrète sur le cas d'une pièce à produire en impression 3D : aspects techniques, workflow de re-conception, implémentation sur machine, etc.

Lancement d'un cours inédit en décembre 2019

L’ESILV vient donc d'enrichi son catalogue de formation en mettant en place un cours dédié à la fabrication additive. Celui-ci a été développé avec l'aide de Jacques Duysens, directeur Business Développement EMEA chez ANSYS et conseiller de l'ESILV en stratégie industrielle et relations internationales. Pour cette formation, l’école d’ingénieurs a complété son parc machines en investissant dans une nouvelle imprimante 3D de la start-up française Lynxter, la S600D. Cette machine modulable et ouverte permet de choisir la configuration adaptée à ses besoins et les matériaux en changeant simplement la tête d'impression.

Image
machine_lynxter-s600d-impression-3d

Dans ce projet, la société Lynxter ne sera pas uniquement un fournisseur de systèmes, mais participera activement à l'élaboration et à l'animation de ce cours. Son approche industrielle viendra complétée les cours théoriques de l’ESILV. ANSYS, éditeur de logiciels spécialisé en simulation numérique, complétera la formation en s’occupant des aspects modélisation, optimisation et simulation des procédés. Les étudiants travailleront donc sur la suite logicielle ANSYS AM Simulation Tools.

Former les ingénieurs à l’industrie 4.0 et à l’usine du futur

La formation en fabrication additive est de plus en plus intégrée aux écoles d’ingénieurs. Ainsi, nous présentions récemment l’usine mobile et modulaire de fabrication additive métallique installée sur le campus du CESI de Nanterre. Celle-ci est à disposition des étudiants ayant choisi l’option « fabrication additive métallique », proposée dans les cycles d’ingénieurs. Lancée en 2018, cette formation comprend plus de 200 heures de cours annuelle et six modules d’expertise. Les étudiants ont ainsi accès à une imprimante 3D Markforged, mais également à une imprimante 3D au procédé de fusion métal sur lit de poudre (SLM) AddUp, la FormUp 350. Ces formations confirment la volonté des écoles de préparer les futurs ingénieurs aux technologies de demain, à l’usine du futur et à l’industrie 4.0.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive