News Lundi 10 février 2020 - 17:32

L’hebdo de la fabrication additive #32

Partagez cette news :

Les infos de la FA #32

Les infos fabrication additive pour bien commencer la semaine : un nouveau centre d’innovation au CEA de Grenoble, l’impression 3D WASP, l’imprimante 3D Magic-HT Max, Poietis va tester sa peau bio imprimée en clinique…

La news 3D à ne pas manquer

Y.SPOT, un nouveau centre d’innovation ouvert dans le CEA de Grenoble

Le 31 janvier 2020, le CEA de Grenoble inaugurait son nouveau centre d’innovation, le Y.SPOT. Cet espace, présenté comme un lieu ouvert et collaboratif à destination de tous les acteurs économiques et des étudiants de la région, proposera un environnement dédié à la créativité, à la transition numérique et à la réalisation de projets, notamment à travers un atelier de prototypage équipé d’imprimantes 3D. Lire l’article complet !

Image
centre_innovation_CEA_grenoble

L’actualité Machines & Équipements

Nouvelle imprimante 3D Magic-HT-Max de la société IEMAI 3D

La société chinoise IEMAI 3D, basée à Guangdong et spécialisée dans l’impression 3D grand format, a lancé sa nouvelle imprimante 3D magic-HT-Max. Cette machine à la technologie FDM (Fused Deposition Modeling) possède un plateau d’impression de 500 x 500 x 700 mm. Elle peut imprimer plus de 16 thermoplastiques dont le PEEK, le PEKK, le CFR PEEK ou encore l’ULTEM. Cette imprimante 3D annoncé à 40 000 € devrait prochainement faire son arrivée sur le marché européen.

Image
IEMAI 3D Magic-HT-Max

Les applications de la fabrication additive

Technogym mise sur l’impression 3D WASP

La société Technogym, fournisseur italien de produits et de services de fitness, a investi dans une imprimante 3D Delta WASP 4070 Industrial 4.0 qu’elle utilise, dans son nouveau centre de recherche et développement (R&D), pour produire ses maquettes et ses prototypes. Lire l’article complet !

 

Image
machine-impression-3d-delta-wasp-4070-industrial

Poietis va tester sa peau bio imprimée en clinique

La société française spécialisée dans la bio-impression Poietis a signé un partenariat de collaboration de recherche avec l’hôpital de Marseille (AP-HM). Celui-ci a pour objectif de développer le premier essai clinique d’implantation de peau bio-imprimée. Il s’agira d’un substitut dermo-épidermique autologue qui sera applicable chez toutes les personnes ayant subi une perte de substance cutanée, que ce soit à la suite d’un traumatisme, d’un accident, d’un cancer de la peau, d’une brûlure ou en raison de plaies chroniques. Cet essai clinique sera réalisé sur une imprimante 3D NGB-R développée par Poietis.

Cette collaboration ouvre des perspectives immenses qui pourront aboutir à une première mondiale, celle de l’implantation chez l’Homme d’un tissu bio-imprimé. À terme, la technologie pourrait permettre de produire des greffons implantables directement à partir d’une simple biopsie.

Image
poietis_bio_imprimée_clinique_marseille

L’éco de la 3D

Renishaw publie ses résultats financiers

La société anglaise Renishaw, fabricant d'imprimantes 3D métal, a publié ses résultats financiers pour le dernier semestre de 2019. Son chiffre d'affaires s'est élevé à 259,4 millions de livres sterling, soit une baisse de 13 % par rapport aux 296,7 millions de livres sterling l'année dernière.

Une collaboration de recherche entre l’ONERA et l’IRT Saint Exupéry

L’ONERA et l’IRT Saint Exupéry ont signé un accord cadre de collaboration qui prévoit le lancement de projets communs. Le savoir-faire spécifique des chercheurs et ingénieurs de l’ONERA viendra ainsi renforcer les connaissances de l’IRT, issues de ses membres académiques (universités, écoles, CNRS, etc.). L’accord intègre déjà cinq opérations de recherche qui couvrent une large partie des activités de l’IRT : l’optimisation multidisciplinaire ; l’intelligence artificielle hybride (en liaison avec l’institut 3IA ANITI dans le cadre du projet DEEL, DEpendable Explainable Learning) ; l’avion et les sources d'énergie électrique ; les systèmes embarqués ; ainsi que les matériaux, les structures et les procédés. Ce dernier projet de recherche concernera notamment les nouveaux procédés de fabrication de pièces sur la durabilité et le vieillissement des matériaux métalliques et des structures. Les surfaces multifonctionnelles seront étudiées afin de répondre aux contraintes environnementales telles que le givre, les contaminations, le réchauffage, etc.

L’événement de la semaine

Premier événement 100 % fabrication additive en Nouvelle-Aquitaine

Les 5 et 6 février, à la Cité du Vin de Bordeaux, a eu lieu le premier événement néo-aquitain dédié à la fabrication additive. Organisé par A3DM et ADDITIVE CONSEIL Sécurité, cette première édition d’Imprimez Votre Futur a réuni des acteurs régionaux et nationaux autour d’un nouveau format d’événements comprenant des rencontres et des échanges, un congrès ainsi que des visites industrielles dans la région.

L’événement s’est révélé profitable à tous, comme la Région Nouvelle-Aquitaine et ses acteurs impliqués dans les technologies additives. Nous remercions tous les participants ainsi que les sociétés DL Additive, Milton et LAAM (LISI AEROSPACE Additive Manufacturing) qui nous ont ouvert leurs portes.

Vous retrouverez les vidéos et les comptes rendus de l’événement sur le site d’A3DM Magazine

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive