News Lundi 4 mai 2020 - 16:54

L’hebdo de la fabrication additive #41

Partagez cette news :

l'hebdo de la FA #41

Les infos de la fabrication additive pour bien commencer la semaine : des filtres métalliques réutilisables imprimés en 3, les applications contre le Covid-19, des ABS chargés de polycarbonate chez MakerBot, les nouvelles imprimantes 3D de Stratasys et AON3D... et l’éco de la 3D.

La news 3D à ne pas manquer

Des filtres métalliques réutilisables imprimés en 3D

La société ExOne, fournisseur de systèmes de fabrication additive métal et sable, a collaboré avec l’Université de Pittsburgh, aux États-Unis, et d'autres partenaires afin de développer des filtres métalliques réutilisables et imprimables pour des masques et autres équipements de protection contre le Covid-19. En cours de développement, ceux-ci ont pour but de proposer une solution plus pérenne, limitant l'impact environnemental. En savoir plus sur ces filtres métalliques réutilisables

 

Image
filtre_respirateur_Exone

La fabrication additive dans la lutte contre le Covid-19

Le respirateur artificiel open source MakAir du collectif Makers for Life

Plusieurs entrepreneurs nantais - Makers passionnés, chercheurs, professionnels de santé et ingénieurs - ont lancé, mi-mars, l’initiative « Makers for Life ». Soutenu et financé par le CEA, le collectif regroupe des PME, des industriels dont HP, des centres hospitaliers, des académiques et des collectivités. Ces derniers ont rejoint celui-ci afin de développer le MakAir, un respirateur artificiel en open source. Ce dispositif médical est actuellement en phase préclinique et devrait bientôt être industrialisé. Découvrez ce respirateur artificiel exclusivement dédié au traitement des malades atteints du Covid-19.

Image
respirateur-fabrication-additive-coronavirus-makair

L’impression 3D de matériels de protection en Pays de la Loire

La Région des Pays de la Loire accompagnée de plusieurs industriels dont Armor et Airbus se mobilise dans la lutte contre le coronavirus Covid-19. Les sites d’Airbus de Nantes et de Saint-Nazaire, ainsi que la Kimya Factory d’Armor, mettent à disposition leurs imprimantes 3D et leurs moyens de fabrication additive dans le but de fournir du matériel de protection homologué aux personnels soignants ainsi qu’aux gendarmes, aux policiers, aux pompiers, aux pharmaciens, etc. En savoir plus sur ce matériel de protection imprimé et homologué par le CHU de Nantes

Image
chu_nantes_visieres_impression_3d

L’actualité Machines & Équipements

Imprimante 3D J55 Stratasys pour les environnements de bureau

Stratasys a récemment présenté sa nouvelle imprimante 3D J55 conçue spécialement pour s’adapter à un environnement de bureau. Utilisant le procédé d’impression 3D Polyjet, elle est équipée d'une plate-forme rotative unique et, grâce à ses cinq matériaux d'impression simultanée, peut obtenir près de 500 000 couleurs validées par Pantone, de nombreuses textures et des effets de transparence sur une seule et même pièce imprimée. Présentation !

Image
machine-impression-3d-stratasys-j55-polyjet

Nouvelle imprimante 3D AON-M2 2020

La société AON3D, basée à Montréal, au Canada, a récemment mis sur le marché sa nouvelle machine AON-M2 2020. Pour concevoir cette machine et la rendre compatible avec une large gamme de thermoplastiques dont le PEEK, l’ULTEM, le PEKK, le polycarbonate ou encore les matériaux à base de fibres de carbone, la société canadienne a collaboré avec plusieurs entreprises de chimie et de matériaux telles que Solvay, Sabic, Kimya, DSM et Infinite Material Solutions. Découvrez la nouvelle imprimante 3D AON-M2 2020

Image
AON3D_2020

Des ABS chargés de polycarbonate chez MakerBot

MakerBot continue d’élargir son portefeuille de matériaux. Deux nouveaux matériaux, le PC-ABS et le PC-ABS FR, portent à 10 le nombre de matériaux disponibles pour la machine METHOD X. Le PC-ABS (polycarbonate-acrylonitrile-butadiène-styrène) possède une grande résistance à la chaleur et une grande résistance à la traction. Le PC-ABS FR est un matériau ignifuge qui répond à la norme UL-94 V0, une spécification importante en matière de sécurité incendie. En savoir plus sur ces deux matériaux

Image
materiau-filament-pc-abs-makerbot

La gamme de filaments éco-conçus de Kimya

Après son filament Kimya PLA-R, réalisé à partir de chutes de production industrielle, la division « impression 3D » d’Armor, Kimya, a ajouté deux nouveaux produits à cette gamme éco-conçue : le Kimya TPU-R et le Kimya HIPS-R. En savoir plus

Image
kimya_filament_fabrication_additive_eco_responsable

L’éco de la 3D

Les chiffres de Prodways pour le premier trimestre 2020

Le fabricant français d'imprimantes 3D Prodways a publié ses résultats financiers pour le premier trimestre 2020. Le chiffre d'affaires consolidé pour les trois mois – se terminant le 31 mars 2020 – s'élève à 15,5 millions d'euros, soit une baisse de 11 % par rapport au premier trimestre 2019 (17,4 millions d'euros). Les effets de la pandémie Covid-19 ont eu un impact direct sur les revenus de la société du groupe Gorgé pour ce trimestre. Certaines des activités, notamment dans le secteur médical, ont été affectées par les mesures de confinement mises en place par les différents gouvernements. 

Les chiffres par divisions « Systems » et « Produits », ainsi que l’impact du Covid-19 sur la société.

Résultats financiers de Materialise

Le chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2020 de la société belge Materialise a diminué de 1,8 %, passant de 47,1 millions d'euros au premier trimestre 2019, à 46,2 millions d'euros. Malgré cette baisse, l’impact de la crise du Covid-19 a été limité par les secteurs des logiciels et du médical qui ont connu une croissance. La division médicale a enregistré un chiffre d'affaires de 15,6 millions d'euros, soit une augmentation de 15,3 % par rapport au premier trimestre 2019, qu’en au segment logiciel, son chiffre d'affaires a augmenté de 5 % pour atteindre 9,8 millions d'euros, contre 9,35 millions d'euros au premier trimestre 2019.

« L'année 2020 a commencé par des défis inattendus pour les entreprises du monde entier en raison du virus Covid-19. Materialise s'en est quand même relativement bien sorti au cours du premier trimestre », a expliqué Peter Leys, président exécutif. « Nous nous attendons à ce que l'impact de la pandémie soit beaucoup plus prononcé au cours du deuxième trimestre ». 

Résultats financiers de Protolabs

Protolabs, dont le siège est basé au Minnesota aux États-Unis, a annoncé ses résultats financiers pour le premier trimestre 2020. Son chiffre d'affaires s'élève à 115,1 millions de dollars, soit une augmentation de 1,5 % par rapport au premier trimestre 2019 (113,5 millions de dollars). Le segment de l'impression 3D a cependant connu une croissance, avec un chiffre d'affaires de 15,9 millions de dollars pour le premier trimestre 2020. soit une augmentation de 10,14 % par rapport aux recettes de la même période l'année dernière.

Les chiffres de la fabrication additive dans le rapport Wohlers 2020

Le rapport Wohlers 2020 estime le marché global de la fabrication additive pour l’année 2019 à 11,8 milliards de dollars, soit une croissance de 21,2 %. Le marché est donc en augmentation constante depuis plusieurs années, mais la croissance ralentit. La croissance des revenus par an, sur les 31 dernières années, est 26,7 % en moyenne, contre 23,3 % sur les 4 dernières années. En savoir plus

La rencontre de la semaine

Rencontre avec Agnieszka Thonet du HP Labs

Agnieszka Thonet Breczewska est responsable des partenariats stratégiques R&D au HP Labs (HP Labs Alliance Manager and Strategist). Cette organisation internationale du groupe spécialisée dans l’impression 2D et 3D développe les innovations de demain. Elle collabore avec de nombreux partenaires à travers le monde comme le Y.Spot du CEA de Grenoble. Ensemble, ils travaillent sur de nombreux projet d’accompagnement des industriels. Découvrez notre interview de Agnieszka Thonet du HP Labs

Image
agnieszka_thonet_hp_labs_impression_3D

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive