News Lundi 25 mai 2020 - 16:58

L’hebdo de la fabrication additive #44

Partagez cette news :

hebdo_fabrication_additive_a3dm_44

Les infos de la fabrication additive pour bien commencer la semaine : l'initiative "Relocaliser par l'impression 3D", une imprimante 3D Optomec automatisée, 3D Systems améliore ses logiciels, un télescope de l'ISS avec des pièces FDM, l’éco de la 3D…

La news 3D à ne pas manquer

Relocaliser par l'impression 3D

A3DM et ses partenaires - HP France, AddUp, Bpifrance, Dassault Systèmes, Armor et Additive Conseil Sécurité - lancent une initiative autour du sujet de la relocalisation de la production en France. Celle-ci a pour objectif de générer une réflexion nationale sur la place de la fabrication additive dans le contexte actuel et sa capacité de réponse aux problématiques de relocalisation d’aujourd’hui et de demain. La fabrication additive peut-elle améliorer nos chaînes logistiques et de production ? Peut-on imaginer une activité d’impression 3D en passe de réindustrialiser la France ?

Découvrez et suivez l’initiative "Relocaliser par l’impression 3D"

L’actualité Machines & Équipements

Une nouvelle imprimante 3D Optomec automatisée

La société Optomec, fournisseur d’imprimantes 3D et de logiciels, a automatisé sa gamme d’imprimantes 3D métal « Huffman » utilisant le procédé de fabrication additive DED (dépôt sous énergie concentrée). "Optomec a optimisé le flux de manière spectaculaire en combinant les systèmes de vision, le logiciel et le revêtement laser en une seule étape de processus durcie et de qualité production", a expliqué Todd Lorich, responsable de l'ingénierie pour la gamme Huffman chez Optomec. Cette nouvelle intégration robotisée va également permettre d’automatiser le chargement et le déchargement des pièces afin de gagner en productivité.

Image
Huffman_Robotic_Arm_Photo

3D Systems améliore ses logiciels  

La société 3D Systems a annoncé la sortie de nouvelles versions de ses logiciels Geomagic Design X et Geomagic Wrap. Celles-ci ont été développées dans le but d'accélérer les cycles de développement des produits. Parmi les grandes améliorations, la fonction unique de déroulement / réenroulement de Geomagic Design X autorise un nouveau de flux de travail de modélisation pour les pièces de révolution complexes, entraînant une amélioration de l'efficacité de 94 %. En ce qui concerne le logiciel Geomagic Wrap 2021, les améliorations améliorent l'efficacité du flux de travail.

Les applications de la fabrication additive 

Un télescope UV de l'ISS avec des pièces imprimées en FDM

La société américaine Stratasys a dévoilé sa collaboration avec l'Agence spatiale italienne (ASI) et l'Agence spatiale russe "Roscosmos". Sa technologie d'impression 3D FDM est utilisée pour fabriquer des pièces par impression 3D, certifiées et destinées à être utilisées sur la Station spatiale internationale (ISS). Elle permet, entra autres, de produire la structure mécanique complète d'un télescope UV cosmique.

Le centre de recherche du gouvernement italien, Istituto Nazionale di Fisica Nucleare (INFN - Institut national de physique nucléaire) possède une imprimante 3D FDM Stratasys Fortus 450mc. À l'aide de cette machine, il a fabriqué la structure mécanique complète d'un télescope UV cosmique, le premier du genre. Actuellement situé à bord de l'ISS, ce dernier a récemment été lancé dans l'espace à bord de la fusée « Soyouz ». Il enregistre tous les objets et les événements spatiaux et atmosphériques en vue, y compris les émissions UV de la nuit, les événements lumineux transitoires, les météores, ou encore les débris spatiaux. "L'utilisation de l'impression 3D aurait permis de réduire le coût global du projet par dix et de gagner une année entière de temps de développement du télescope", explique le fournisseur de systèmes de fabrication additive.

Image
Stratasys_INFN_MiniEUSO

Impression 3D et expérience interactive

Le studio de création espagnole Domestic Data Streamers, basé à Barcelone, a fait appel à l’impression 3D pour concevoir un mur d’écrans cliquables. Cette installation unique a été créée pour l’évènement Cisco Live 2020 qui s'est déroulé à Barcelone en janvier 2020. En savoir plus

Image
BCN3D_Epsilon_Domestic_Data_Streamers

L’éco de la 3D

Protolabs investit 12 millions d’euros

La société américaine Protolabs a annoncé un investissement de 12 Millions d’euros dans la construction d’une nouvelle usine d’une superficie de 5 000 m2, situé à Putzbrunn, en Allemagne. La construction de ce nouveau bâtiment a commencé, malgré la crise actuelle du Covid-19. Elle devrait se terminer d’ici la fin de l'année 2020. Les machines devraient être installées, en plusieurs étapes, à partir de mai 2021.

Multistation et 3D Microprint collaborent

La société Multistation a annoncé sa collaboration avec 3D MicroPrint, spécialiste dans la micro-fusion laser sur lit de poudre métallique. Ce partenariat donne la possibilité à Multistation de produire, chez 3D MicroPrint, des prototypes, des pré-séries et des séries en utilisant la technologie micro fusion laser sur lit de poudre métallique (micro laser sintering).

14 millions d'euros pour la société Additive Industries

La société néerlandaise Additive Industries a reçu un investissement de 14 millions d'euros de l'actionnaire Highlands Beheer. Ces nouveaux capitaux vont permettre à l’entreprise d’étendre son portefeuille de produits et d'accélérer la feuille de route technologique. Une partie du financement sera également utilisée pour développer sa technologie de fabrication additive métal.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive