News Lundi 12 octobre 2020 - 15:31

L'hebdo de la fabrication additive #59

Partagez cette news :

Hebdo fabrication additive semaine #59

Les infos de la fabrication additive pour bien commencer la semaine : l’AFPR devient France Additive, le Cerfav dépose un brevet pour l’impression 3D en verre, le Cetim se dote d’une nouvelle machine EOS, Evonik lance sa marque dédiée à l’impression 3D INFINAM, etc.

La news 3D à ne pas manquer

L'AFPR devient France Additive

Image
afpr-france-additive-fabrication-association

À l’occasion de la convention d’affaires APS Meetings qui se tenait à Lyon-Villeurbanne la semaine dernière, l’Association française du prototypage rapide et de la fabrication additive a annoncé son changement d’identité (avec un nouveau nom, nouveau logo...) et sa nouvelle dynamique. L’AFPR devient ainsi France Additive.

Après 28 ans d'existence sous le nom AFPR, France Additive continue à soutenir la filière et à fédérer toute la communauté de la fabrication additive française. Sa volonté est triple :

  • rendre visible la filière impression 3D française,
  • devenir une plateforme de diffusion d’informations et de services pour les adhérents,
  • et enfin mutualiser les compétences pour mettre en place des actions communes.

Ce changement de statut s’accompagne d’un nouveau logo, d’un nouveau site Internet, mais aussi d’une nouvelle équipe ainsi que de nouveaux adhérents. Plus d'informations dans l'article, paru dans A3DM Magazine n°28, de Mathilde Berchon.

L’actualité Machine & Équipements

Le Cetim se dote d’une machine EOS M

Le Cetim Centre Val de Loire vient d’installer une nouvelle machine EOS M290  au sein de sa plateforme partagée de fabrication additive FAMAD. Utilisant le procédé de fabrication additive SLM (par fusion sélective par laser), elle possède une zone de travail de 250 x 250 x 300 mm et d'un laser de 400W. Accompagnée de la machine métal SLM 280 HL, de deux microbilleuses, de deux fours de traitement thermique et de moyens de caractérisation des poudres et des pièces fabriquées, elle étend les capacités de la plateforme FAMAD au sein de laquelle elle est installée.

FAMad est une unité de production à dispositif partagé, mis à disposition des entrepreneurs et industriels par la région Centre Val de Loire pour leur faire découvrir les outils de productions de l’industrie 4.0. La plateforme a été lancé en 2019 par le Cetim.

Le Cerfav dépose un brevet pour l’impression 3D en verre

Le Centre européen de recherche et de formation aux arts verriers (Cerfav), basé en région Lorraine près de Nancy, et l’université de Lorraine ont déposé un brevet pour un nouveau procédé de fabrication additive pour les matériaux vitreux. Dénommé « GLAM » pour « Glass Laser Additive Manufacturing », celui-ci permet d’imprimer des pièces en verre directement par action d’un laser sur un lit de poudre de verre. Plus d’explications !

Les applications de la fabrication additive

La chaussure de running imprimée en 3D d’Adidas

Depuis plusieurs années, Adidas travaille sur sa gamme de chaussures imprimées en 3D, Futurecraft. La marque aux trois bandes collabore notamment avec les sociétés Carbon et Materialise sur ce projet. Elle a réussi à diminuer son temps de production de 90 minutes à 20 minutes grâce à la technologie DLS (Digital Light Synthesis) de Carbon. Récemment, elle a présenté un nouveau prototype de chaussures de running STRUNG, « permettant aux runners la meilleure expérience de course possible ».

Pour concevoir cette chaussure, Adidas a développé une solution à partir de données d’athlètes, d’impression 3D et de robotique. Il en ressort une combinaison unique offrant une chaussure personnalisée et perfromante. Pour exemple, la société allemande utilise la technologie 3-matic data de Materialise pour optimiser le design de la chaussure et concevoir une chaussure sur-mesure, adaptée au pied de l’athlète. Le logiciel permet notamment d'optimiser la semelle en proposant une forme lattice semblable à un maillage de fils ou à un nid de guêpes. À l’heure actuelle, la STRUNG n’est qu’un prototype, mais Adidas compte bien développer et commercialiser ce modèle dès le début de l’année 2022.

L’éco de la 3D

Le revenu de Farsoon Technologies doublé sur le marché chinois

Dans un communiqué, Farsoon Technologies a annoncé avoir doublé son revenu sur le marché chinois entre janvier 2020 et octobre 2020, par rapport à l’année 2019. Malgré une baisse en février dernier due à la Covid-19, l’entreprise chinoise a retrouvé un marché actif dès la fin avril 2020. La pandémie a eu un effet positif sur les demandes de machines. Tellement que Farsoon Technologies prévoit un plan d’expansion de ses lieux de production durant l’année 2021. En savoir plus sur la technologie de fabrication additive de l’entreprise chinoise ici.

INFINAM, la nouvelle marque pour l’impression 3D d’Evonik

Le fabricant allemand de matériaux Evonik a dévoilé sa nouvelle filiale réservée à la fabrication additive, INFINAM. Cette nouvelle marque a pour objectif de clarifier l’offre de matériaux d’Evonik en distinguant bien l’activité 3D. Explications !

L’événementiel de la fabrication additive

Retour sur les APS Meetings 2020

Image
APS Meetings Impression 3D

La huitième édition des APS Meetings s’est déroulée à l’espace Tête d’Or de Lyon-Villeurbanne les 7 et 8 octobre dernier. Le secteur français de la fabrication additive a été heureux de se retrouver après l’annulation de tous les autres événements majeurs autour de l’impression 3D. Comme tous les ans, les exposants et les visiteurs ont aussi pu assister au Congrès qui, cette année, était placé sous le signe des « duos gagnants », avec par exemple :

  • Alstom et ARMOR qui ont exposé leur porte-câbles imprimé en 3D avec un matériau qualifié Feu/Fumées ;
  • THEMIST et Liebherr Aerospace qui ont présenté la création d’un échangeur thermique pour un moteur d’avion ; 
  • ou encore Dassault Aviation et LISI Aerospace Additive Manufacturing (LAAM) qui ont présenté leur collaboration historique pour l’impression de différentes pièces d’avions et d’outillages en LBM (Laser Beam Melting).

Une très belle édition de la convention d’affaires APS Meetings qui arrivait à un moment où le secteur en avait besoin. Réservez, dès à présent, les 7 et 8 avril 2021 pour vous rendre à la prochaine édition.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive