News Mercredi 9 décembre 2020 - 16:43

La ligne de production de fabrication additive automatisée RS inline

Partagez cette news :

Rapidshape RS Inline

La société Rapid Shape a dévoilé sa ligne de production de fabrication additive pour le secteur dentaire entièrement automatisée, RS inline. Celle-ci est composée de trois modules : un logiciel de gestion de production RSPC, un système d’impression 3D et un autre de post-traitement. Rapid Shape démontre – une nouvelle fois – qu'il est possible de produire en quantité avec la fabrication additive. Présentation.

Une chaîne de production entièrement automatisée

Grâce à ces solutions connectées, Rapid Shape a pu développer une ligne de production entièrement automatisée qu’elle a baptisé « RS inline ». Cette chaîne de production comprend un logiciel de gestion de production RSPC, un système d’impression 3D au procédé DLP (Digital Light Processing) comprenant plusieurs imprimantes 3D D100+ ortho et des machines de post-traitement RS Clean C. Le logiciel de gestion de production permet de traiter les fichiers STL, de lancer les impressions à distance, mais aussi de surveiller la fabrication, pièce par pièce. Il permet d’automatiser la production en reliant les différents systèmes Rapid Shape, répartissant ainsi les tâches entre les machines. Les machines de fabrication additive sont reliées entre elles, et elles sont également connectées aux systèmes de post-traitement. La chaîne de production complète ne nécessite aucune intervention humaine durant la fabrication de la pièce.

Optimiser la production

L’automatisation de la chaîne de production a pour objectif l’optimisation de la production. Lors de la présentation de cette chaîne RS inline, Rapid Shape a expliqué que cette plateforme d'impression lui permet d'imprimer jusqu'à 800 pièces par imprimante sur une période de 24 heures (hypothèse moyenne et prudente). L’automatisation a également permis de réduire les interventions humaines et d’optimiser l’emploi du temps des opérateurs qui peuvent maintenant s’atteler à d’autres tâches. L’impression est optimisée, mais le post-traitement également.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive