News Jeudi 18 mars 2021 - 11:45

Massivit 3D réussit son introduction à la bourse de Tel-Aviv

Partagez cette news :

Massivit 3D

Massivit 3D a achevé avec succès son introduction à la bourse de Tel-Aviv (Tel-Aviv stock exchange - TASE). Le fabricant de systèmes de fabrication additive grande dimension a ainsi levé 43 millions d'euros (169 millions de shekels israélien). « Nous sommes ravis de rejoindre le TASE et nous nous réjouissons de la confiance importante que nous a accordée le marché des capitaux, qui a conduit à l'introduction en bourse réussie de la société. La demande à laquelle nous avons assisté ainsi que les investissements des entités institutionnelles témoignent de la valeur technologique que nous apportons au marché et son intérêt pour la solution que Massivit 3D fournit », a déclaré Erez Zimerman, président directeur général de Massivit 3D. 

La société israélienne est spécialisée dans la fabrication additive grande dimension. Sa technologie brevetée Gel Dispensing Printing (GPD) produit rapidement et à moindre coût des panneaux, des présentoirs ou encore des accessoires 3D. Elle a, par exemple, été utilisée pour imprimer une réplique de ma voiture mythique italienne Lancia B24 pour l'opéra. La dernière machine de Massivit 3D, la Massivit Tool Builder, présentée lors du salon digital Formnext 2020, imprime rapidement des moules d’outils grande dimension en matériaux composites grâce à un système de double extrusion.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive