News Mardi 4 janvier 2022 - 09:35

Première maison imprimée en 3D au Kenya

Partagez cette news :

construction_cobod_kenya

La construction par impression 3D continue son développement. Malgré des freins par rapport aux procédés classiques, la technologie montre des opportunités indiscutables qui poussent les promoteurs en investir dans cette technologie. Les normes ne sont pas toujours identiques (notamment à celles du marché français très exigent) et les projets pas toujours certifiés. Le coût de la construction 3D reste souvent plus cher que la fabrication traditionnelle – même s’il est extrêmement difficile de comparer les prix car les usages ne sont pas les mêmes. Mais la technologie d’impression 3D béton offre toutefois de multiples intérêts.

  • Une liberté architecturale et la possibilité d’intégrer des géométries complexes comme des courbes, des paraboles ou encore des ellipses.
  • Un prix indépendant de l’architecture.
  • La réduction d’utilisation de matière première grâce, notamment, à l’optimisation des vêtures et des structures, en produisant davantage de creux que de pleins.
  • La réduction des délais de construction.
  • La réduction de la pénibilité pour les équipes et des nuisances pour les riverains.

Ainsi, la construction par impression 3D n’est pas vouée à remplacer à l’identique la fabrication traditionnelle. Elle peut être une solution parallèle, notamment pour les répondre à des problèmes de logement.

Le Kenya au cœur de l’aventure de la construction par impression 3D

Actuellement, plusieurs milliards de personnes dans le monde ont un besoin immédiat de logement abordable. Ce problème est plus accentué en Afrique, avec des pays comme le Kenya déjà confrontés à une pénurie de maisons. Pour combattre ce problème, l´impression 3Dde construction peut être une solution afin de réduire la pénurie de logement abordables. En octobre 2021, la première maison, une maison de démonstration, fut imprimé à Nairobi, au Kenya. Ce projet a été mené par « 14Trees », une co-entreprise fondée par LafargeHolcim et CDC Group, qui a pour objectif de proposer des solutions bas carbone et abordables aux pays émergents. Cette maison imprimée en 3D a réussi à obtenir le certificat de conception IFC-EDGE.

14Trees souhaite proposer une solution à la crise de logement grâce à une technologie d’impression de pointe qui bouleversera le secteur de la construction à l'échelle mondiale. L´impression 3D de construction fourni une construction plus rapide et plus efficace, avec une empreinte écologique CO2 plus faible. Elle a donné vie au projet à l'aide de l’imprimante 3D BOD2 du fournisseur COBOD. Cette imprimante de construction 3D est, selon son fournisseur, la plus vendue au monde.

Image
fabrication_additive_beton_cobod_bod2

Imprimante 3D BOD2 de Cobod, à  l'université GUtech à Muscat, Oman.

La maison de Nairobi a obtenu la certification de conception IFC-EDGE, ce qui témoigne un design durable et économique en ressources. Les certifications EDGE sont delivrées par la Société financière internationale (SFI), qui fait partie du Groupe de la Banque mondiale. L´institution comprend 189 pays membres, des employés de plus de 170 pays et des bureaux dans plus de 130 endroits. Ce partenariat est unique et offre une coopération mondiale avec l´aide de cinq institutions qui travaillent pour crées des solutions durables pour réduire la pauvreté et construisent une prospérité partagée dans les pays en développement. Un réseau mondial de certificateurs et d'experts EDGE accrédités soutient l'ambition collective de généraliser les bâtiments écologiques et de contribuer à la lutte contre le changement climatique.          

Un projet d’impression 3D béton de plus grande ampleur en Afrique

« Après notre succès initial au Malawi avec l'utilisation de l'impression 3D pour réaliser les premiers bâtiments imprimés en 3D d'Afrique, nous voulions passer à l'étape suivante et donner de l'ampleur à ce que nous faisons. La maison de Nairobi a été réalisée à titre de démonstration pour les responsables et a ouvert la voie au projet de Kilifi, où nous allons réaliser 52 maisons similaires », a expliqué François Perrot, PDG de 14Trees. Ainsi, au premier trimestre 2022, 14Trees devrait imprimer 52 logements abordables à Kilifi, des maisons similaires à la maison de Nairobi (photo d’ouverture). Ce projet sera l’un des plus grands programmes de construction 3D au monde. Il démontrera le potentiel économique de la technologie de construction par impression 3D et documentera les avantages en termes de vitesse de l´imprimante 3D de construction en tant que méthode de construction.

Le projet est composé de 52 unités, également connu sous le nom de Mvule Gardens. Il sera réalisé dans la ville côtière de Kilifi, située dans l'océan Indien, à 50 km au nord de Mombasa, la deuxième plus grande ville du Kenya. Kilifi compte plus de 100 000 habitants et possède une zone touristique bien connue, et également une base de services et d'industries en pleine expansion. Le projet Kilifi fera partie de l'écosystème régénérateur « Green Heart of Kenya », qui soutient le programme « Big 4 » du président Kenyatta visant à accroître le nombre de logements abordables dans la région.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive