News Mardi 23 février 2021 - 12:17

Les prévisions d'événements industriels pour 2021

Partagez cette news :

agenda_2021_fabrication_additive_industrie

Difficile de prévoir les événements de 2021. Nous espérons pouvoir enfin nous déplacer à Lyon, au Bourget..., déambuler entre les stands et discuter de l’avenir du secteur de la fabrication additive. Nous espérons découvrir de nouveaux procédés et applications lors des congrès ou encore scruter les dernières impressions qui animent l’industrie. Mais, le début d’année semble démarrer comme 2020.

Comme nous le présentions dans le numéro précédent d'A3DM Magazine, les organisateurs de salons professionnels se sont démenés pour satisfaire les exposants et les visiteurs depuis la crise sanitaire de la Covid-19. Ils ont persévéré pour déplacer et/ou repenser leurs événements. Un grand nombre de salons ont ainsi été transformés en événements virtuels. D’autres événements sont même nés, par opportunité, de cette digitalisation de l’événementiel. Une solution qui a eu le mérite de répondre à la crise, mais qui connaît des limites en termes de business. Un rapport de la société Tradeshow Logic montre la faible création de valeur des rencontres digitales. De nombreux exposants ne sont pas satisfaits du niveau d’engagement avec les clients et les prospects. 43 % des sondés ont répondu ne plus vouloir retenter l’expérience. Les exposants évoquent une insatisfaction en matière de retour sur investissement. 10 % seulement ont répondu avoir atteint leur résultat (voir

A3DM Magazine, numéro 29). La plus forte fréquentation d’un événement digital ne semble pas se traduire par une augmentation des prospects et des ventes. Alors, que pouvons- nous attendre de 2021... et prévoir ?

Des rendez-vous très attendus

L’un des rares événements à s’être tenu en présentiel en 2020 est la convention d’affaires APS Meetings... reportée au mois d’octobre. L’équipe d’A3DM – comme de nombreux acteurs de la fabrication additive – aura hâte de pouvoir se réunir une nouvelle fois à l’Espace Tête d’Or à Lyon pour des échanges entre professionnels, les 7 et 8 avril 2021. L’ambiance particulièrement bonne de 2020 sera, nous n’en doutons pas, au rendez-vous en 2021. La société Advanced Business Events, organisatrice des APS Meetings, a également programmé la convention d’affaires de la plasturgie, Plastics Meetings, qui se tiendra les 28 et 29 septembre 2021 à l’Espace Tête d’Or à Lyon, et les Composites Meetings sur les matériaux composites les 17 et 18 novembre 2021 au grand auditorium de la Cité Nantes Events, en partenariat avec le pôle de compétitivité EMC2.

L’association France Additive, qui réunit un grand nombre des acteurs de la filière impression 3D française, qui s’est récemment restructurée pour mieux structurer la filière, organise les 25es Assises européennes de la fabrication additive (AEFA) du 8 au 10 juin 2021 à l’école CentraleSupélec, à Paris-Saclay. Depuis la première édition organisée en 1992, les AEFA réunissent la recherche, l’enseignement, les donneurs d’ordres et les prestataires de services, avec un focus permanent sur l’état du marché dans des domaines aussi divers que la santé, la construction, les facteurs clefs de performance, l’environnement et le développement durable.

D’autres événements industriels sont prévus pour cette année 2021. Le salon des composites, JEC World, a été reporté du 1er au 3 juin, au centre Paris Nord Villepinte. L’événement international de l’industrie, Global Industrie, se déroulera du 7 au 10 septembre à l’Eurexpo de Lyon. L’événement dédié aux équipements industriels chaudronnés (ESP, chaudronnerie, tuyauterie, tôlerie, soudage et maintenance industrielle), réunissant le Forum FCTM et le symposium ESOPE, aura lieu les 6 et 7 octobre 2021 au Dock Pullman à Paris. Le congrès organisé par le Cetim, Fatigue Design 2021, qui a pour objectif de présenter des démarches innovantes et les avancées scientifiques dans la conception et la prolongation des durées de vie des composants mécaniques et des équipements, se tiendra les 17 et 18 novembre à Senlis. Le salon trinational de l’industrie, Be 4.0, a été programmé les 30 novembre et 1er décembre à l’habituel parc des expositions de Mulhouse. Quant aux salons industriels régionaux SEPEM Industries, ils se tiendront, si tout va bien, à des dates différentes partout en France. Enfin, l’incontournable Formnext, qui se déroule à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne, devrait être annoncé en mars 2021.

Du purement digital

Des événements se tiendront uniquement en version 100 % digital. L’un des premiers événements digitaux de l’année 2021 sera les Rencontres franco-allemandes de la fabrication additive. Organisées par la Chambre franco-allemande de commerce et d’industrie, elles se dérouleront le mardi 9 et le mercredi 10 mars 2021 sur le thème des technologies de la fabrication additive dans l’industrie (plus d’informations dans l’encadré ci-joint).

Le rendez-vous des acteurs de l’innovation, Techninnov, offre un nouveau format et un concept inédit pour cette édition 2021. Pendant un mois après l’événement, daté du jeudi 1er avril 2021, les échanges pourront se poursuivre sur la plateforme grâce à un accès libre aux rendez-vous B to B. Soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine, Proximum 365 va organiser la 2e édition de ViV Industry, dédiée à l’usine du futur et à la performance industrielle en Nouvelle-Aquitaine, les 3 et 4 mars. Enfin, l’événement international HANNOVER MESSE sera également purement digital.

Dans le doute, on annule

L’événement international très attendu mais qui n’aura pas son édition 2021 est le Salon international de l’aéronautique et de l’espace Paris - Le Bourget (SIAE). Compte tenu de l’incertitude liée à la crise sanitaire de la Covid-19, l’organisation a pris la décision d’annuler l’édition 2021, prévue du 21 au 27 juin. Le conseil d’administration du SIAE, en accord avec le conseil du GIFAS, s’est rendu à cette décision en raison de la situation sanitaire internationale et de la fréquentation qu’une telle fête populaire engendre. Cette décision, raisonnable, a été prise à l’unanimité par le conseil de la SIAE, dans un contexte de crise d’une ampleur inédite pour la filière aéronautique et spatiale. La prochaine édition du Salon du Bourget se tiendra donc en juin 2023, à une date qui sera bientôt communiquée.

A l’instar du salon FIP – France Innovation Plasturgie, le salon 3D Print Congress & Exhibition reporte son édition 2021 à avril 2022. Les organisateurs proposent toutefois un nouveau rendez-vous, cet automne, à Paris.

Autre événement annulé, l’édition 2021 du salon dédié aux microtechniques et micro-nanotechnologies, Micronora. Celui-ci devait se dérouler à Besançon du 21 au 24 septembre 2021. Les organisateurs ont annoncé se concentrer sur l’édition 2022 qui se tiendra du 27 au 30 septembre.

Contenu Encadré

RENCONTRES FRANCO-ALLEMANDES DE LA FABRICATION ADDITIVE 100 % DIGITAL

La Chambre franco-allemande de commerce et d’industrie organise, pour la première fois, les Rencontres franco-allemandes sur le thème des technologies de la fabrication additive dans l’industrie. Celles-ci se dérouleront le mardi 9 et -le mercredi 10 mars 2021 en format 100 % digital. Le congrès numérique abordera les enjeux majeurs du secteur de la fabrication additive. En parallèle, une plateforme virtuelle sera mise en place afin de favoriser les échanges entre les acteurs des deux pays. A3DM, partenaire et coordinateur de l’événement, animera ces rencontres dont vous pouvez retrouver l’ensemble du programme sur le site : www.a3dm-magazine.fr/agenda/rencontres-franco-allemandes-fabrication-additive.

Image
rencontre-franco-allemande-impression-3D

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive